Indemnité résiliation anticipée bail par le propriétaire

Audrey - 19 mars 2017 à 22:50 - Dernière réponse : djivi38 14316 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 15 décembre 2017 Dernière intervention
- 19 mars 2017 à 23:08
Bonjour,

Ma grand-mère a mis en vente une maison qu'elle loue à trois personnes. Le bail, de trois ans, a été reconduit en février 2016.

Les locataires réclament 20 000 euros d'indemnisation (au total pour tous les trois, au départ ils en réclamaient 36 000), pour quitter le logement mi novembre 2017. Ils sont au courant de la vente depuis plusieurs mois et ne souhaitent pas exercer leur droit de préemption.

Comment estimer le montant de l'indemnité ? La somme qu'ils réclament nous semble vraiment excessive.

Je vous remercie par avance pour votre aide.


Audrey
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
djivi38 14316 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 15 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par djivi38 le 19/03/2017 à 23:10
0
Utile
Bonjour,

le bail ayant été reconduit en fév 2016, la prochaine fin de bail serait en fév 2019. Si vous voulez que les locataires partent en nov 2017, c'est que votre grand-mère veut vendre le logement inoccupé : donc il va falloir les dédommager en conséquence et 20000 € pour trois n'est vraiment du tout excessif !! ça ne fait même pas 7000 € chacun (exactement 6666,67 € chacun, soit... pas grand-chose finalement !)
Bien souvent dans ce cas, le bailleur paye le déménagement, offre plusieurs mois de loyers, s'abstient de faire un EDLS, accepte qu'il n'y ait pas de préavis locataire, restitue intégralement le DG = Dépôt de Garantie de suite quand le locataire part, etc. ... ce genre de choses, vous voyez ?

Que la grand-mère réalise que ses locataires, en acceptant de partir en nov 2017, lui permettent de ne pas attendre 16 mois pour pouvoir vendre son logement vide, alors qu'ils pourraient légalement très bien rester jusqu'en fév 2019 et ainsi, soit l'obliger à attendre la fin de leur bail soit l'obliger à vendre "occupé" (bien moins cher) si la vente est urgente !

Mais ce n'est qu'une question de négociation entre la grand-mère et les locataires.

Cdt.
« Débrouille-toi avec ton passé, qu'il soit simple ou composé, participe à ton présent pour qu'enfin ton futur soit plus que parfait ! »
Commenter la réponse de djivi38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une