Projet de partir vivre avec mon fils de 9 ans à Londres

JKG2310 - 21 mars 2017 à 11:27 - Dernière réponse : doris33 39555 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 21 mars 2017 à 13:12
Bonjour,
Je suis séparée depuis 8 ans du père de mon fils, qui lui vient d'avoir 9 ans.
Nous sommes déjà passés trois fois devant le JAF, d'abord pour les modalités de pension et "autres litiges" banals...
J'ai la garde, le père ayant refusé la garde alternée... Pendant toutes ces années, j'ai toujours dû me battre pour qu'il consente à s'occuper de son fils, le prendre quand c'était son tour... Il ne respectait pas ses temps de garde, ne le prenait pas pendant les vacances... Je ne parle même pas du suivi scolaire et de la santé...

Maintenant, nous sommes RE devant le JAF, mais pour des faits plus graves : j'ai constaté des bleus sur le corps de mon fils à son retour de vacances de chez son père (bien entendu, les faits ont été relaté par mon fils et je n'ai rien inventé). Je ne vais pas détailler la procédure en cours, ce n'est pas le sujet de mon post (mais c'était nécessaire pour que vous connaissiez la situation actuelle). Une mesure provisoire a été mise en place, pendant que l'enquête est menée : le père n'a plus le droit de visite et d'hébergement jusqu'à la prochaine convocation devant le tribunal en septembre 2017 ; il y aura une mesure de visite mise en place en point rencontre dans un centre de médiation (à ma demande).
Pour l'instant, dans l'attente du résultat de l'enquête, l'autorité parentale conjointe a été maintenue. Mais je ne vois pas à quoi elle lui a servie, puisqu'il ne s'est jamais inquiété de sa scolarité, n'est venu qu'à une fête de l'école, n'a jamais participé à sa santé (qu'il a de très fragile)... ... ...

Bref, voilà les faits.

Ma sœur vit à Londres depuis 5 ans, elle y est très bien installée. Moi, j'ai beaucoup voyagé et vécu à l'étranger, et j'ai toujours voulu aller vivre définitivement à l'étranger... mais, avec mon fils (enfin surtout à cause du père), je n'ai jamais poussé l'investigation pus loin...

Mais maintenant, vu le comportement du père et que mon fils a grandi, je me dis que je pourrais tout à fait aller rejoindre ma sœur à Londres.
Ce n'est pas loin, donc mon fils pourra toujours avoir un lien avec son père s'il le désire.

Alors, je ne demande pas votre avis ni même de venir poster ici pour me juger ou quoi que ce soit du genre.
Je demande si je pourrais partir sans risquer de me faire attaquer en justice pour enlèvement d'enfant ?

Merci d'avance à ceux et celles qui pourraient m'aider et/ou me donner des pistes pour que j'aille me renseigner.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Bonjour,

"Il ne respectait pas ses temps de garde, ne le prenait pas pendant les vacances.."

Dans ce cas, il est utile de faire une main courante a chaque fois qu'il ne prend pas l'enfant.
Sinon c'est votre parole contre la sienne.

"il y aura une mesure de visite mise en place en point rencontre dans un centre de médiation (à ma demande)."

Très bonne chose !

"je me dis que je pourrais tout à fait aller rejoindre ma sœur à Londres."

Décision trop précoce, vous devez au minimum attendre le résultat des visites au point rencontre.
Si vous partez maintenant avec l'enfant le juge n'appréciera pas.
Et ce mettre a dos un juge, c'est pas bon pour vous.
Commenter la réponse de Misha-d'ok
doris33 39555 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 21 mars 2017 à 13:12
0
Utile
Bonjour,

"Je demande si je pourrais partir sans risquer de me faire attaquer en justice pour enlèvement d'enfant ? "

non, vous ne pouvez pas partir sans risque, le père pourrait, déjà, très bien s'opposer à la sortie du territoire français.

Malgré tout le passé, le père de votre enfant a toujours l'autorité parentale. Et même s'il semble peu probable qu'il réclame le droit de garde (au vu de vos propos, désintérêt de l'enfant etc), il pourrait tout à fait vous nuire.
Commenter la réponse de doris33
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une