Signaler

Convocation devant le delegué du procureur [Résolu]

Posez votre question manureva@ 2Messages postés jeudi 23 mars 2017Date d'inscription 23 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 26 mars 2017 à 11:55 par bouule
Bonjour

Je vous expose ma situation. J'ai été aretté le 6 mars avec 0.60 mg d'alcool dans le sang. J'ai été convoqué a la gendarmerie le lendemain et l'on m'a retiré le permis pour 4 mois lettre reçue de la préfecture.

J'ai une convocation devant le délégué du procureur pour notification d'ordonnance pénale le 26 juin. Je dois passer une visite médicale le 7 juin.

Je précise que c'est la première fois que j'ai ce genre de problèmes bien sur de ma faute en trente ans de permis aucune infraction et tous mes points.

Je souhaiterai savoir est ce que je dois prendre un avocat ?

Si je ne me rends pas au tribunal puis je prendre un avocat qui me représente ?

Qu'est ce que je risque ? Est ce que le procureur peut me rallonger le délai de suspension du permis et si il me le redonne est ce que cela sera pour une certaine durée ?

Merci de vos réponses car je stresse déjà et je m'en veux d'avoir commis cette infraction.

Bien a vous.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour

Toutes les consignes à suivre sont normalement indiquées sur la convocation. Vous avez tout intérêt à l'accepter, vous y rendre et faire profil bas.

"""Je précise que c'est la première fois que j'ai ce genre de problèmes bien sur de ma faute en trente ans de permis aucune infraction et tous mes points."""

Précision totalement inutile sur le forum...
bouule- 24 mars 2017 à 10:20
Bonjour Sophiag

Il me semblait pourtant que la récidive ne pouvait pas faire l'objet d'une OP mais uniquement d'une convocation devant le TC...
Répondre
sophiag 36891Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 19 juillet 2017 Dernière intervention - 24 mars 2017 à 10:42
Bonjour Boule

Et pourquoi pas ? Vous avez quel source ?
Répondre
bouule- 24 mars 2017 à 16:56
Extrait du Bulletin Officiel Ministère de la Justice

... De même, en cas de récidive, les poursuites par voie d'ordonnance pénale doivent être exclues. Il appartient alors au ministère public d'inviter la juridiction de jugement à tirer toutes les conséquences de l'absence de prise de conscience par le prévenu ayant bénéficié initialement de la procédure simplifiée.
Répondre
sophiag 36891Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 19 juillet 2017 Dernière intervention - 24 mars 2017 à 21:03
Merci Boule
Voici une information que je rajouterais à la bibliothèque de mes connaissances!
Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour votre réponse bouule. Oui je sais bien que je dois y aller et il vaut mieux j'imagine. Oui c'est sur je vais faire profil bas.

Dois je prendre un avocat ?

Merci pour vos réponses.
bouule- 23 mars 2017 à 17:52
Inutile à mon sens. Mais vous pouvez toujours en consulter un... le 1er entretien est gratuit (si pas de changement).
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une