Signaler

Personne très malade [Résolu]

Posez votre question Hervae 8Messages postés mercredi 12 avril 2017Date d'inscription 13 avril 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 13 avril 2017 à 15:10 par Hervae
Bonjour,

Mon père est gravement malade et il lui reste malheureusement peu de temps à vivre. Je dois me préparer à son décès.
Pour faciliter les démarches, notamment en ce qui concerne les droits de succession, suis-je en droit de retirer (transférer) dès maintenant de l'argent de ses comptes vers le mien ?
Je suis son seul et unique héritier et j'ai sa procuration.

Merci
Utile
+0
plus moins
suis-je en droit de retirer (transférer) dès maintenant de l'argent de ses comptes vers le mien ?
S'il s'agit d'éviter de devoir supporter des droits de succession, votre démarche va tout à fait en contresens de votre objectif.
L'administration ne se contente pas du seul contenu d'une déclaration de succession, mais surtout de ce qui manque dans l'énoncé de cette déclaration.
Et elle sait où et comment trouver.

Pour votre gouverne, sachez que vous bénéficierez d'un abattement de 100000 €, montant en-dessous duquel aucun droit de succession n'est perçu.
Faites vos comptes.
Vous changerez certainement d'objectif.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour votre réponse.

Je voudrais éclaircir un point, je n'ai pas bien compris "L'administration ne se contente pas du seul contenu d'une déclaration de succession, mais surtout de ce qui manque dans l'énoncé de cette déclaration.
Et elle sait où et comment trouver."

Vous voulez dire que l'administration remarquera un déplacement d'argent important quelques temps avant son décès ? Je précise que cet argent n'est pas précisé dans un quelconque testament. C'est "juste" de l'argent sur des comptes.

Merci
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il est inutile de chercher de faux prétextes, vous ne cherchez pas à éviter des démarches mais à frauder en dissimulant une partie des actifs de votre père.

La réponse à votre question est donc négative...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je ne vous permet pas de me juger ainsi, pour qui vous prenez vous ?

Vous travaillez peut-être dans le domaine des finances et / ou celui des successions, vous connaissez sans doutes toutes les ficelles du métier et vous avez la chance de pouvoir répondre à toutes les questions concernant les décès et les successions. Ce qui vous parait évident ne l'est absolument pas pour la majeure partie de la population.

Je vais faire face pour la 1ere fois à un décès et devrais affronter seul toutes les démarches. J'aimerais pouvoir demander des conseils, poser des questions, savoir ce qui est le plus avantageux sans être jugé sur ce forum.

Pour répondre à ma question il aurait simplement suffit de me dire "non, faire ceci sera considéré comme une fraude".

Une fois encore, ce qui parait évident pour vous ne l'est absolument pas pour la majeure partie de la population.
Hervae 8Messages postés mercredi 12 avril 2017Date d'inscription 13 avril 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 08:18
Merci pour votre réponse, je ne pensais effectivement pas qu'il était illégal d'anticiper la fermeture de compte sachant une personne condamnée.

Le(s) compte(s) auront donc les mêmes activités que d'habitudes ; versements occasionnels (anniversaire, réussite d'examen, remboursement de certains achats, ...)

Merci, vous m'avez bien renseigné

Cordialement,
Hervé
Répondre
condorcet 23402Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 octobre 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 08:52
je ne pensais effectivement pas qu'il était illégal d'anticiper la fermeture de compte
Dans l'absolu, rien n'est illégal.
Il est même prudent de prélever des fonds avant l'heure fatale sachant qu'au décès du titulaire les comptes étant bloqués, il faut attendre longtemps avant de pouvoir disposer des avoirs.
Mais alors, fiscalement, il importe de mentionner ces prélèvements dans la déclaration de succession en retranchant les frais supportés pendant la période finale, seul le solde fera partie de l'actif successoral.

Bien sûr, tel que vous avez présenté votre projet, la réaction de Gayomi a été épidermique, comme nous, les fiscalistes, le sommes par formation (ou déformation !) professionnelle.
Répondre
Hervae 8Messages postés mercredi 12 avril 2017Date d'inscription 13 avril 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 10:09
Merci pour ces informations

Si j'ai bien compris je peux fermer ses comptes et récupérer leurs contenus du moment que je précise dans la déclaration de succession la somme qui m'a été reversée de son vivant ?

En cherchant ici :
http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/861-declaration-de-succession-comment-declarer-une-succession
j'ai vu qu'il y avait une dispense de déclaration si la valeur des biens était inférieure à 50 000€, ce qui est le cas pour la somme sur les comptes. Je ne sais pas si de l'argent brut est considéré comme un "bien" et donc si je suis dispensé ou pas de le déclarer dans la succession, sachant qu'il y aura aussi une voiture mais même avec ça je doute de dépasser le plafond.

Est-il préférable de tout déclarer quand même, pour éviter les ennuies au cas où ?

Merci à vous
Répondre
condorcet 23402Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 octobre 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 10:43
Est-il préférable de tout déclarer quand même, pour éviter les ennuies au cas où ?
Vous ne rencontrerez aucun ennui puisque la valeur du patrimoine qui composera la succession sera inférieure aux 100000 € d'abattement prévu en ligne directe.

Je vous l'avais précisé dans mon premier message d'hier :
"Pour votre gouverne, sachez que vous bénéficierez d'un abattement de 100000 €, montant en-dessous duquel aucun droit de succession n'est perçu. "
Répondre
Hervae 8Messages postés mercredi 12 avril 2017Date d'inscription 13 avril 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 10:54
Merci pour votre réponse.

Cordialement,
Hervé
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
@Hervae
Je ne vous juge pas mais j'appelle un chat un chat !
Une fois prévenu de ce que sous-entend votre idée, vous décidez en connaissance de cause.

@Condoret
Quelle maîtrise dans le langage !
Je m'incline une fois de plus devant the boss...
condorcet 23402Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 octobre 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 08:03
the boss.
Ou l'art de la diplomatie.
Répondre
Hervae 8Messages postés mercredi 12 avril 2017Date d'inscription 13 avril 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 08:22
@Gayomi "vous ne cherchez pas à éviter des démarches mais à frauder"

Vous pouvez penser ce que vous voulez mais vous n'êtes pas obligé de l'exprimer de façon aussi brutale et désagréable et en tenant de tels propos.
Répondre
roudoudou22 9118Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 23 octobre 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 14:19
vous n'êtes pas obligé de l'exprimer de façon aussi brutale

Prélever en toute discrétion, ça vous convient mieux que "frauder délibérément" ?

Ha la sémantique et ses subtilités !!!!!
Répondre
Hervae 8Messages postés mercredi 12 avril 2017Date d'inscription 13 avril 2017 Dernière intervention - 13 avril 2017 à 15:10
Au risque de me répéter pour la 3ème fois : ce qui parait évident pour vous ne l'est absolument pas pour la majeure partie de la population, alors épargnez moi vos sarcasmes.

Je pose des questions sur un forum dans le but d'avoir des réponses éclairées et des renseignements pour gérer au mieux un décès imminent et j'ai droit il me semble à un minimum de courtoisie de la part des intervenants, même si mes questions vous paraissent triviales.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une