Signaler

Taxe d'amenagement

Posez votre question justice01 - Dernière réponse le 19 avril 2017 à 18:03 par Josh Randall
Bonjour,
Mon fils a reçu samedi 15 avril deux courriers des finances publiques : un avis à payer au 15 mai de 2 840 € pour une extension de 35 m², et un second avis à payer également au 15 mai de 2 820 € toujours pour la même taxe d'aménagement. De qui se moque-t-on ? Et bien sûr une majoration si cet impôt n'est pas payé dans les temps.
Mon fils n'a qu'un salaire de 1 400 € et il doit donc trouver en 1 mois 5 600 €. Comment peut-il s'en sortir ? Ne pensez-vous pas que ce genre d'abus ne peut pas amener quelqu'un au suicide ? Je pose la question.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour

Comment peut-il s'en sortir
?
Il doit être possible de négocier avec les impôts un étalement du paiement. Par contre même si la somme n'était pas précisée dans l'arrêté autorisant les travaux d'extension, il devait clairement être indiqué que ton fils soit redevable de la taxe d'aménagement. Je trouve dommage que le service instructeur ne prévienne pas le demandeur

De son côté compte tenu de la réception simultanée des courriers et vu que cette somme n'a pas été anticipée par ton fils, cela ne coûte rien d’essayer de négocier un étalement du paiement.

Cordialement

Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une