Signaler

Enregistrement image lieu travail/lieu public [Résolu/Fermé]

Posez votre question Kolokinte 3Messages postés dimanche 23 avril 2017Date d'inscription 30 avril 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 23 avril 2017 à 14:12 par BmV
Bonjour tout le monde,

Je ne sais pas si ce message est posté dans la bonne rubrique du forum, n'hésitez pas à me faire savoir si je me trompe.

Voilà ma petite question et le contexte qui va avec: Je travaille dans l'animation, le midi j'accompagne avec leurs institutrices des enfants déjeuner à la cantine d'un établissement qui est en dehors de leur école. L'une d'elle, qui est de fait ma supérieure pendant ce laps de temps, a développé une technique de contrôle des enfants qui ne se rangent pas assez vite en rang: elle les filme avec son téléphone et utilise ces images contre eux face aux parents. Elle réalise ces films sur la voie publique.

J'ai en fait une double question: 1. Sans aucune autorisation, est-ce légal? 2. Ce n'est pas directement moi qu'elle filme mais dans tous les cas je ne souhaite pas apparaitre sur ces images, a-t-elle le droit de les tourner sans mon accord? voie publique et activité professionnelle font-elles bon ménage dans ce cas?

Mille mercis d'avance pour vos réponses.
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Pour moi le chantage:

Selon la l’article 312-10 du code pénal l’auteur de l’infraction de chantage est passible d’une peine de prison de 5 ans et de 75 000 euros d’amende. Si sa menace a été mise à exécution, cela constitue une circonstance aggravante et il risque alors une peine plus lourde : 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende. Ces sanctions sont assorties de peines complémentaires : interdiction de travailler dans la fonction publique, interdiction d’exercer ses droits civiques… En ce qui concerne les étrangers, ils encourent une interdiction de rentrer sur le territoire français de façon définitive, ou provisoire ( pendant au moins 10 ans ).

Pour les films:

Vous avez le droit de filmer ou photographier la bande d'enfants. En revanche, aucune diffusion de ces images ne peut être effectuée sans l'accord des deux parents. "Les tribunaux appliquent fermement les principes lorsqu'il s'agit de mineurs",
Kolokinte 3Messages postés dimanche 23 avril 2017Date d'inscription 30 avril 2017 Dernière intervention - 23 avril 2017 à 14:03
Merci beaucoup pour cette réponse. Une petite encore: peut-on parler de chantage dans ce cas? Ce qui s'approche le plus du chantage ici c'est quand elle demande aux enfants de lui obéir sous peine de montrer la vidéo aux parents. Dans un sens oui c'est bien du chantage, mais légalement, est-ce pertinent?
Utile
+0
plus moins
" utilise ces images contre eux face aux parents" : comment ça "contre eux" ?

Et comment ça "devant les parents" ?

Kolokinte 3Messages postés dimanche 23 avril 2017Date d'inscription 30 avril 2017 Dernière intervention - 23 avril 2017 à 14:08
J'ai peut-être mal tourné ma phrase: elle montre les images des enfants qui ne lui obéissent pas immédiatement aux parents afin qu'ils les réprimandent.
Utile
+0
plus moins
Bah elle se ridiculise elle-même en prouvant, images à l'appui, qu'elle est incapable de se faire respecter par des enfants placés sous sa responsabilité et qu'elle appelle les parents à son secours.

Pour le reste, c'est un non-événement ...

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une