Signaler

Retenue des charges locative sur dépôt de garantie [Résolu]

Posez votre question tstccm 5Messages postés jeudi 4 mai 2017Date d'inscription 5 mai 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 5 mai 2017 à 14:08 par tstccm
Bonjour,

Mes questions portent sur les retenues sur dépôt de garantie que mon ex-propriétaire souhaite effectuer. Je suis resté 10 mois dans cette habitation meublée et j'avais laissé un dépôt de garantie de 800€.

Il souhaite retenir une partie du dépôt de garantie pour la régularisation de charges alors que mon bail était censé être "charges comprises".
Le propriétaire estime que je lui dois les charges réelles moins les charges déjà payées et fait les calculs suivants :

Charges payées (incluses dans les loyers versés mensuellement) : 25€/mois * 10 = 250€

Charges réelles :
- Taxe ordure ménagère : 50€
- Eau : 200€
- Charges copropriété : 20€/mois * 10 = 200€
Total = 450€

Du coup d'après ce calcul je lui devrais 200€ (450 - 250).

Est ce normal de retenir des charges sur dépôt de garantie pour un bail "charges comprises" ?

Sur le site du service public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F947 on peut lire :
Dans une colocation ou une location meublée dont le bail a été signé depuis le 27 mars 2014, les charges locatives n'ont pas à être régularisées si elles figurent sous forme de forfait dans le contrat de bail.

J'ai signé mon bail pour une location meublée après 2014, le propriétaire est il en droit de retenir des charges locatives sur mon dépôt de grantie ?

Merci
Cordialement
Utile
+1
plus moins
bonjour
Si vous avez un bail meublé charges comprises le propriétaire ne peut rien vous demander de plus .
Faites lui une LRAR pour lui signifier cela .En cas de refus saisissez le tribunal de proximité .
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
bonjour,

I/ topo sur le DG = DÉPÔT DE GARANTIE (souvent improprement appelé "caution", laquelle est une personne qui se porte garant pour quelqu'un) dans le cas des locations à usage d'habitation principale soumises à la loi du 6 juillet 1989.

- Un DG est égal à 1 mois de loyer hors charges pour une location « vide » et jusqu’à 2 mois maximum de loyer hors charges pour une location «en meublé ».
- C’est le propriétaire qui est le détenteur légal du DG et qui le restituera au locataire.
- Le chèque du dépôt de garantie peut être encaissé dès la signature du bail, même si l’entrée effective (= « date d’effet ») dans les lieux est ultérieure, mais il ne peut pas être encaissé avant la signature du bail.
- En cas de colocation, le propriétaire conserve le DG jusqu’au départ du dernier colocataire ; au colocataire sortant de s’arranger avec le colocataire restant dans le logement.

RESTITUTION du DG au locataire (art. 22 Loi du 6/7/1989) :

• Sous 1 mois maximum à partir du rendu des clés si les 2 EDL (états des lieux entrant & sortant) sont strictement identiques;

• Sous 2 mois maximum à partir du rendu des clés si l'EDL sortant mentionne des dégradations (celles d’usure normale étant à la charge du propriétaire) qui ne sont pas mentionnées sur l'EDL entrant.
=> Si dégradations (mentionnées sur EDLS - et pas sur EDLE – et NON rajoutées après signatures) => justificatifs [devis OU factures (en bonne & due forme) de PROFESSIONNELS] des montants retenus correspondants aux dégradations, que le propriétaire doit fournir soit lors de la restitution partielle du DG soit dans des délais raisonnables après mise en demeure (R+AR) par le locataire afin que le bailleur fournisse ces justificatifs.

=> Une retenue sur DG sans justificatifs ou sans signature sur l’EDLS ou pour des dégradations non mentionnées sur l’EDLS permet au locataire de porter l'affaire devant la commission de conciliation du département du logement, ou de porter le litige devant le tribunal d’Instance (*) après réclamation écrite (R+AR) restée sans réponse passé un délai de 8 jours.

=> Si l’EDLS n’a pas été fait contradictoirement [= en présence des deux parties (propriétaire et locataire) ou de représentants ayant reçu procuration] ou s’il n’a pas été établi par un huissier (dans ce dernier cas, la signature du locataire devient inutile) : aucune retenue n'est possible sur le DG.

=> Si le DG ne suffit pas : courrier R+AR au locataire pour réclamer le surplus (obligation depuis la loi ALUR pour le locataire d’écrire sa nouvelle adresse sur l'EDLS).

=> Au besoin, bien entendu, le propriétaire peut se retourner vers le(s) garant(s) de son locataire, à l’amiable dans un 1° temps, puis commission de conciliation, puis en justice (*).

=> En cas de litige portant sur le montant retenu sur le DG, le locataire peut apporter des devis contradictoires et le litige persiste, il peut le porter devant la commission de conciliation du département du logement, puis, éventuellement, intenter une action en justice (*).

=> Si le logement se trouve dans un immeuble collectif, le propriétaire est en droit de conserver jusqu’à 20% maximum du DG en vue de la régularisation définitive des charges et ne restituer le solde éventuellement dû, sans intérêts, dans le mois qui suit l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble (art. 22 de la loi du 6/7/1989).

=> Si le propriétaire dépasse les délais de restitution du DG (entier ou partiel), le locataire est en droit d’obtenir (par courrier R+AR) une pénalité égale à 10% d’1 mois de loyer hors charges par mois de retard commencé (et si par tribunal, en plus, des dommages et intérêts au titre de l’art. 700 du code civil)
https://www.litige.fr/articles/depot-de-garantie-non-rendu-caution-proprietaire-locataire-penalite-retard
Cependant, cette majoration de 10% par mois de retard commencé n'est pas due si l'absence de restitution résulte du défaut d'indication par le locataire de l'adresse de son nouveau domicile.
« Informer son bailleur de sa nouvelle adresse est une obligation pour le locataire partant depuis la loi Alur » (article 22 de la loi du 6 juillet 1989) »

- Le DG ne sert pas à payer le dernier mois de loyer : il s'agit, dans ce cas, d'un « impayé de loyer » pouvant entraîner une condamnation du locataire.

=> Recommandations :

- Accompagnez vos courriers R+AR d’une « lettre simple en suivi », ainsi, même si le R+AR n’est pas retiré, vous aurez quand même la preuve que le destinataire a bien reçu vos courriers.
- Gardez toujours une copie de vos courriers R+AR, ainsi que les récépissés correspondants.
- Si le R+AR vous revient, NE L’OUVREZ PAS, le juge du tribunal d’Instance verra que vous avez tenté une solution amiable, obligatoire avant de saisir la justice.


https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31269
http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/1851-depot-de-garantie-et-location
http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/1425-commission-de-conciliation-locataire-proprietaire


(*) Comment saisir le tribunal d’Instance ? :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1785


II/ Savoir si la TEOM est due :

Si les charges mensuelles sont « FORFAITAIRES » (cas en « meublé ») : le propriétaire peut faire une « indexation » annuelle, au même titre que le loyer. Ce forfait comprenant toutes les charges récupérables, la TEOM ne peut donc pas être réclamée en supplément.
Cf. : http://www.pap.fr/argent/impots/la-taxe-denlevement-des-ordures-menageres-teom/a2514

• Si les charges mensuelles sont « AU RÉEL » (cas en « vide » et/ou en « meublé » si c’est le choix du propriétaire) : La TEOM est remboursable par le locataire, en une seule fois et au centime près, selon les 3 principes suivants :

=> SUR JUSTIFICATIF : [copie de la TF ou tenue à disposition du locataire pendant 6 mois après la demande. Une vérification peut également être faite aux impôts]. Le locataire doit prendre le temps de vérifier que le montant demandé correspond bien à son SEUL logement (valeur cadastrale du logement);

=> AU PRORATA JOURNALIER du temps d'occupation du locataire (si arrivée et/ou départ en cours d'année);

=> ET SANS LES FRAIS DE GESTION/RÔLE (au bas de l'avis de taxe foncière du propriétaire), lesquels sont toujours uniquement à la charge des propriétaires.

ATTENTION : ne pas confondre TEOM, REOM et RS : voir :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F22730

¤ À défaut de régularisation au moins annuelle (charges au réel), le montant de la TEOM peut être réclamé par le propriétaire sur 3 ans pour les baux signés à partir du 24/3/2014 (loi Alur), et 5 ans pour les baux signés avant la loi Alur.

¤ En cas de régularisation tardive (charges au réel), le locataire a la possibilité légale de demander un étalement de paiement sur 12 mois (Article 23 loi du 06/07/1989). L’étalement ne concerne que les années régularisées, pas l'année en cours.


Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
djivi38 12130Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 23 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 19:10
"Est ce normal de retenir des charges sur dépôt de garantie pour un bail "charges comprises" ? "

NON, ce n'est pas normal.
Les "charges comprises" peuvent être INDEXÉES en même temps que le loyer, mais ne peuvent PAS être RÉGULARISÉES.

http://www.chronique.eu/index.php?article22%2Fles-charges-locatives-recuperables-comprises-forfaitaires-ou-reelles=

http://www.pap.fr/conseils/location/les-charges-locatives/a2066/location-meublee-charges-reelles-ou-forfaitaires

Cdt.
Répondre
maylin27 20934Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscription ContributeurStatut 23 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 19:28
Bonjour djivi,
attention : charges comprises = provisions donc regul possible meme en meublée
seul le Forfait ne peut pas faire l'objet d'une régul.

Bien a toi
Répondre
Valenchantée 15542Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 20:38
Bonsoir Maylin,

Non, c'est le contraire : "charges comprises" implique un forfait.

Bien à toi,
Val
Répondre
djivi38 12130Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 23 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 21:00
Bonsoir à tous et toutes,

Voir (ou revoir pour ceux qui ont lu le lien proposé en post 3 : http://www.chronique.eu/index.php?article22%2Fles-charges-locatives-recuperables-comprises-forfaitaires-ou-reelles=

« Charges comprises :
Dans cette hypothèse le locataire n'a pas à régler en plus du montant du loyer "Loyer charges comprises" d'autres sommes concernant les charges.
Charges forfaitaires :
(…) Contrairement aux provisions sur charges, il n'est pas possible de les régulariser, ni en faveur du locataire, ni en faveur du propriétaire. (…) »

Cdt.
Répondre
Valenchantée 15542Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 21:14
De toute façon, la loi de 89 impose au bailleur de détailler les charges en location nue. Donc un loyer charges comprises, qui ne distingue pas le loyer des charges, est forcément considéré comme un forfait ... comme dit dans ce lien : https://www.mon-immeuble.com/reglementation/jurisprudence/montant-du-loyer-d-habitation-charges-incluses-forfaitairement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,

Il souhaite retenir une partie du dépôt de garantie pour la régularisation de charges alors que mon bail était censé être "charges comprises"

Caractéristiques du loyer charges comprises

Le contrat de location indique le montant du loyer « charges comprises » : il s'agit du montant du loyer auquel sont ajoutées les charges locatives.

En d'autres termes, chaque mois, le locataire paie une provision sur charges en même temps que son loyer.

Le calcul des charges est annuel, tandis que le loyer est mensuel.

Les provisions sur charges sont déterminées en fonction des résultats arrêtés lors de la précédente régularisation de charges et du budget prévisionnel.

Prenez connaissance de ce site :

https://location-immobilier.ooreka.fr/astuce/voir/528439/loyer-charges-comprises

Ainsi donc, il semblerait que votre bailleur ait raison de vous demander la différence. Le bail aurait dû mentionner "charges forfaitaires" auquel cas il ne pouvait y avoir de régularisation.

Cdlt.
maylin27 20934Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscription ContributeurStatut 23 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 20:57
oui mais la, ce n'est pas le cas !
Répondre
Valenchantée 15542Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 20:59
Ben si ...
Répondre
Rochat1 9013Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 11:53
Bonjour Val,

SVP, pourriez-vous développer vos arguments concernant ces charges au réel ou pas ?

Merci et bien cordialement;
Répondre
maylin27 20934Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscription ContributeurStatut 23 septembre 2017 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 21:42
Charges payées (incluses dans les loyers versés mensuellement) : 25€/mois * 10 = 250€
donc, ce sont des provisions puisque le forfait doit etre impérativement mentionné. et le bailleur est en droit de faire une regul.
Dans le cas contraire il y aurait d'ecrit : dont forfait charges 25 euros.
Répondre
Valenchantée 15542Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 septembre 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 12:14
oui, oui, désolée Maylin c'est toi qui as raison ... !!
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci à tous pour vos réponses, vous m'avez apporté beaucoup d'informations mais je n'arrive toujours pas à y voir très clair, je pense que la confusion vient du terme "charges comprises" qui peux laisser place à diverses interprétations.

Dans mon bail il est écrit 25€ de charges mais comment savoir si je suis en "forfait" ou en "provision" ?
Je vous joins les clauses de mon bail sur les montants des paiements ainsi que sur les charges.

Merci pour votre aide



Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour tstccm,

Votre encart précise bien que ce sont des charges au réel. Vos 25 € sont à considérer comme étant des PROVISIONS ! Donc une régule s'impose.

Cdlt.
maylin27 20934Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscription ContributeurStatut 23 septembre 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 12:54
Je trouve ça malhonnête de parler de "charges comprises"
toutes les annonces sont CC ! et cela correspond a un loyer + Charges
Si vous ne voulez pas avoir de surprises prenez une location avec un forfait charges
Répondre
Valenchantée 15542Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 septembre 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 13:16
Ne vous fiez pas aux "charges comprises" et demandez systématiquement le montant et la nature des charges.
Répondre
tstccm 5Messages postés jeudi 4 mai 2017Date d'inscription 5 mai 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 13:19
D'accord, ce sont les termes eux mêmes qui ne sont pas très clairs alors... D'autant plus que sur le bon coin par exemple, il y a aussi des annonces avec un loyer "Hors Charges", c'est difficile de s'y repérer...
Répondre
Valenchantée 15542Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 22 septembre 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 13:31
Eh bien maintenant, vous en savez plus ! ;)
Répondre
tstccm 5Messages postés jeudi 4 mai 2017Date d'inscription 5 mai 2017 Dernière intervention - 5 mai 2017 à 14:08
Oui Merci à vous
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une