Signaler

Rattachement d'un enfant majeur [Résolu]

Posez votre question Gerard.isa 35Messages postés samedi 24 septembre 2016Date d'inscription 18 mai 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 17 mai 2017 à 20:58 par Gerard.isa
Bonjour,

Mon fils vit à notre domicile.
Il est né en octobre 1995 et a eu donc 21 ans en octobre 2016.
Je voudrais le rattacher à ma déclaration de revenus 2016 et bénéficier d'une 1/2 part supplémentaire mais je ne comprend pas bien la phrase :
Votre enfant peut demander son rattachement à votre foyer fiscal :

s' il est âgé de moins de 21 ans au 1er janvier de l'année d'imposition (exemple au 1.1.2016 pour l'imposition des revenus 2016) ;

Pouvez-vous me dire si je peux ou pas le rattacher à ma déclaration de revenus 2016 ?

Merci
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Oui il peut demander son rattachement (c'est lui qui le demande et non vous) vu qu'il avait moins de 21 ans au 01/01/2016.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour

La reponse etait dans votre post.

S'il a eu 21 ans en octobre 2016, il avait moins de 21 ans au 1/01/2016 donc comme indiqué dans votre encadré, il peut etre rattaché
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,

Merci de vos réponses.

J'avais compris aussi dans ce sens mais j'avais tout de même un doute car j'avais joint le service des impôts le mois dernier et la personne m'avait dit que s'il avait eu 21 ans en 2016 alors le rattachement n'était pas possible.

Par ailleurs j'ai pu, par je ne sais quel miracle, joindre le service des impôts cet après midi et là on m'a confirmé que le rattachement était possible encore cette année.

Encore merci et bonne soirée.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une