Signaler

Législation place handicapé dans parking privé

Posez votre question CristinP 1Messages postés jeudi 18 mai 2017Date d'inscription 18 mai 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 18 mai 2017 à 18:38 par CristinP
Bonjour,

Pourriez-vous répondre à ma question :

Puis-je solliciter un emplacement de parking handicapé dans un parking souterrain, appartenant à l'organisme logeur sans posséder de carte MRP ?

Je possède un emplacement de parking collectif souterrain, loué par mon organisme logeur.
Plusieurs places sont réservées aux personnes handicapées. Il se trouve qu'aucun locataire n'est handicapé et n'occupe ces emplacements.

L'emplacement est signalé comme suit : Marquage au sol - Dimensions de l'emplacement réglementaires - Pas de panneau d'interdiction de stationner -

Merci par avance de votre réponse.
Bonne fin de journée.
Utile
+1
plus moins
Salut

Je ne pense pas que ça sois possible. Ces emplacements peuvent servir, sois en cas de nouveau locataire, sois si un locataire invite une personne ayant besoin d'une de ces places.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
CristinP- 18 mai 2017 à 18:38
Merci Pierre Castor,
Je pense la même chose que vous, mais il y a 2 ans, l'organisme donnait la place à la demande.
Je croyais aussi que c'était pour les visiteurs handicapés, je trouvais cela super, mais non, c'était il y a 2 ans.
Je pense aussi que l'organisme ne veut pas être sollicité et a fait preuve d'autorité. C'est pourquoi j'aimerais avoir un texte de loi.
Comme de nombreux organismes, plusieurs personnes répondent à nos questions, souvent les réponses sont à l'opposé les unes des autres.
Encore merci.
Bonne soirée.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une