Signaler

Usufruit et disparition ? [Résolu]

Posez votre question gaille - Dernière réponse le 20 mai 2017 à 16:50 par gaille
Bonjour,
J'ai l'intention d'acheter un appartement, avec ma concubine, mais celle-ci n'a pas d'apport . J'ai des héritiers, elle en a aussi, et je souhaiterais qu'elle bénéficie de l'usufruit de ce logement après ma disparition , sans être perturbée par mes enfants qui ne récupéreraient la succession qu'après son départ ! Mais sans avoir non plus l'inconvénient de voir débarquer ses héritiers , si elle venait à partir la première !
Bien cordialement
Utile
+0
plus moins
J'ai l'intention d'acheter un appartement, avec ma concubine, mais celle-ci n'a pas d'apport .
Faites seul l'acquisition.
Ainsi vous ne créerez pas d'indivision.

et je souhaiterais qu'elle bénéficie de l'usufruit de ce logement après ma disparition
Un testament suffit pour léguer cet usufruit, mais............avec des droits de succession au taux unique de 60 %.

sans être perturbée par mes enfants qui ne récupéreraient la succession qu'après son départ !
Si vous acquérez ensemble et qu'existe ainsi une indivision, vos héritiers peuvent provoquer le partage et "in fine" demander la vente du bien.

Mais sans avoir non plus l'inconvénient de voir débarquer ses héritiers , si elle venait à partir la première !
Même chose pour vous.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Re bonjour,

Est ce que la solution passe par un PACS ?
Doit on créer une SCI ?
Doit on déclarer acheter chacun la moitié, mais dans ce cas, ses héritiers pourraient m'obliger à vendre ?

Merci pour toutes vos réponses
condorcet 23078Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 26 septembre 2017 Dernière intervention - 20 mai 2017 à 16:41
Est ce que la solution passe par un PACS ?
Réponse affirmative, uniquement pour bénéficier de l'exonération des droits de succession.

Doit on créer une SCI ?
Cela ne modifie pas la situation.

Doit on déclarer acheter chacun la moitié, mais dans ce cas, ses héritiers pourraient m'obliger à vendre ?
Si votre compagne n'est pas en mesure de financer l'opération, en acquérant chacun pour moitié,fiscalement cette simulation est une donation déguisée, sévèrement sanctionnée.

Achetez seul, pacsez-vous, léguez-lui par testament soit l'usufruit, soit le droit d'usage et d'habitation.

Dans l'hypothèse de votre décès, vos enfants recueilleront la nue--propriété.
Aucune indivision n'existant entre elle et eux, elle ne court aucun risque d'en arriver à la vente à la demande de vos enfants.

Si votre compagne décède en premier lieu, pas de problème puisqu'elle ne détient aucun droit dans la propriété.
Répondre
gaille- 20 mai 2017 à 16:50
Il me semble que vous apportez des solutions de bon sens, et rapides qui plus est ! Je vous remercie infiniment, il ne me reste plus qu'à cogiter sur le sujet !
Bien cordialement
Guy
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une