Inaptitude quelques questions [Résolu]

poea42 4 Messages postés dimanche 21 mai 2017Date d'inscription 23 mai 2017 Dernière intervention - 21 mai 2017 à 13:43 - Dernière réponse :  Liloua83
- 20 juil. 2017 à 16:06
Bonjour,

Vu la complexité de la procédure, je me permets de vous adresser mes questions, espérant que quelqu'un pourra m'aider.

Je suis en arrêt pour burn out depuis le 21/02/17. J'ai vu la médecine du travail de mon propre chef sur conseil de mon médecin. Elle m'avait conseillée de me reposer et de reprendre rdv plus tard. J'ai été convoquée par le médecin conseil de la CPAM qui a décidé d'arrêter mes IJ (à la fin de mon arrêt actuel donc prise en charge par la CPAM jusqu’au 21/05/17 inclus) pour susciter une visite de pré reprise par la médecine du travail pour que cette dernière me mette en inaptitude.

J'ai donc repris rdv a la médecine du travail le 03/03/17 pour lui expliquer l'entretien avec le medecin de la CPAM.
Elle m'a donc dit qu'elle allait me mettre en inaptitude sans reclassement possible et m'a demandé un courrier de mon médecin disant qu’un retour au travail mettrait ma santé en danger. Elle m'a dit que grâce à ce courrier, elle n'aurait besoin que d'un rdv pour valider l'inaptitude et non deux comme dans la plupart des cas.
Elle a donc demandé à mon employeur de fixer une visite de pré reprise.

Mon arrêt se termine aujourd'hui le dimanche 21/05/17 et mon employeur a pris une visite de reprise demain le lundi 22/05/17 à 9h30. Je ne dois pas être en arrêt pour quelle puisse déclarer l'inaptitude.

J'ai donc plusieurs questions:

1) Après cette visite et l'inaptitude déclarée, dois je aller travailler?
Si je suis dispensée d'aller travailler grâce à l'inaptitude dois-je au moins prévenir mon employeur ou la médecine du travail s'en charge?

2) Je n'aurais plus d’indemnités à partir de demain (car fin des IJ le 21/05/17).
Je ne suis pas payée durant le mois de procédure de licenciement mais mon médecin veut m'arrêter pour que je puisse continuer à toucher les IJ. J'ai rdv avec lui demain à 13h suite au rdv avec la médécine du travail.
Doit il m'arrêter à partir du lundi 22/05/17 ou du mardi 23/05/2017?
Si il me fait une prolongation la CPAM me prendra t'elle en charge?
Et si il me fait un nouvel arrêt la raison de l'arrêt doit elle être différente de celle de mon 1er arrêt pour BURN OUT?

Je vos remercie d'avance pour vos réponses.

Morgane
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
2
Bonjour je suis dans le même cas que vous mais en arrêt depuis presque 1an vos questions sont les miennes mises à part que moi ça fait 2mois que j'essaie de voir un médecin du travail et qu'il ne me donne pas de rdv car le médecin du secteur est en arrêt d'après mon psy je devrais être convoquer par la secu et par la suite il devrait m'envoyer voir le médecin du travail afin de pouvoir prétendre à être inapte à mon poste ...
J'ai fait 8 demande de rupture conventionnelle en 9 mois et toutes refusés et je ne voit que cette solution pour sortir de la et repartir sur un nouveau travail tout en conservant mes droits au chômage ...désolé j'ai beaucoup écrit mais votre post me permettra peut être d'en savoir plus aussi sur ce genre de situation assez pénible ..
Merci à vous
Bonsoir moi la médecine du travail m a mis inaptitude a tout postes j ai été licencié avec un.mois de carence sans préavis après avoir été mise en.invalidité 2 et non la cpam à mis fin.a mon.arrêt pour être mise en.invalidité et non.On.doit pas reprendre son travail si.On.est inapte
Liloua83 > Dodo 0591 - 20 juil. 2017 à 16:06
Ok merci pour moi ça a bouger depuis j'ai vue un médecin du travail qui émet un avis favorable quand à l'inaptitude (visite de pré reprise) et qui m'a envoyer voir un psy pour un avis sapiteur qui lui aussi à émit un avis favorable à l'inaptitude...
j'ai entre temps envoyer un recommandé avec avis de réception à mon employeur en lui demandant une visite de reprise le premier jour de ma reprise au travail et en lui expliquant que sans l'accord du médecin du travail je ne serais pas en mesure de reprendre mon poste (étant donner que l'employeur a 8 jours pour me prendre un rdv de reprise et qu'il m'est impossible de retourner à mon travail )
Sauf que je n'ai eu aucune réponse et j'ai donc était prolonger par mon psy
D'après la direction des droits du travail je suis en droit de prendre rdv moi même pour une viste de reprise si l'employeur ne le fait pas hors lorsque jappel l'aist la secrétaire me dit que c'est l'employeur qui se doit de prendre ce rdv ...
Que dois je faire ?attendre la fin de mon arrêt? Si je ne retourne pas à mon poste entre temps quel risque ai je?je ne sais plus quoi faire afin d'obtenir ce rdv que l'employeur doit normalement prendre ...
Mon but étant de pouvoir être licencier afin de passer à autre chose
Merci pour vos réponses
Commenter la réponse de Liloua83
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une