Assurance voiture de société

MSOUMH 5 Messages postés dimanche 11 juin 2017Date d'inscription 17 juin 2017 Dernière intervention - 17 juin 2017 à 11:51 - Dernière réponse : clebreton 898 Messages postés jeudi 24 mars 2016Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention
- 19 juin 2017 à 11:37
Bonjour,

En tant que gérant de ma société, j'ai une voiture de fonction en LLD.

Au 4ème trimestre 2016, la société d'assurance m'informe d'une augmentation injustifiée du montant de l'assurance (20% en plus).

J'ai téléphoné et lui a marqué mon désaccord par rapport à cette augmentation.
Mon interlocuteur m'a demandé de le faire par mail et que ma demande sera prise en compte à réception du mail.

J'ai envoyé le mail, je n'ai pas eu de réponse. N'ayant pas constaté d'augmentation de l'assurance sur les factures du 1er trimestre 2017, j'ai pensé que mon mail avait été pris en compte.

En mai 2017, je constate la majoration en question avec en plus, une régul des 4 1ers mois de 2017.

J'ai donc demandé à ma banque de rejeter ces prélèvements.

L'assurance m'informe que j'aurais dû résilier le contrat suite à la majoration, comme cela n'a pas été fait, je dois accepter cette augmentation jusqu'à la fin 2017. Et que les voitures de société ne sont pas concerné par la loi "HAMON", donc mon contrat ne peut être résilié à l'échéance.

Je reçois un courrier de menace de l'assurance, m'informant que si les factures ne sont réglées, elle va résilier le contrat et va saisir un huissier.

Que dois-je faire dans ce cas ? Comment puis-je résilier ce contrat et changer d'assurance ?

Merci de votre aide.

Cordialement,
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
clebreton 898 Messages postés jeudi 24 mars 2016Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 11:37
0
Utile
"Que dois-je faire dans ce cas ?" Payer
"Comment puis-je résilier ce contrat et changer d'assurance ?" vous ne pouvez pas. Vous devez attendre la prochaine échéance.
Commenter la réponse de clebreton
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une