Signaler

Nouvelle emploi

Posez votre question layana. 2Messages postés lundi 19 juin 2017Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 20 juin 2017 à 13:44 par layana.
Bonjour,
Je voudrais un renseignement si quelqu'un peut m'aider
nous percevon 603€ de RSA nous somme 3
mon conjoint na pas le droit au chômage car il a démissionner il y a un peu plus d'un an.
il doit travailler le mois de juillet sachant que si il travaille trop j'ai peur qu'il me coupe le RSA qui nous fait vivre .
savait vous quelle montant il ne faut pas dépassé pour ne par avoir le RSA supprimer ?
Car il faut qu'il travaille 3 mois pour avoir le droit au chômage mes sont employeur a besoin de lui 1 mois
doit-je le signaler à la caf le première jours de travaille ou à la fin ?
merci a ce qui m'aideront
Cordialement
Utile
+1
plus moins
le RSA/prime d'activité est prévu pour qu'il soit toujours rentable de travailler.
Vous aurez certes moins d'aides, mais la somme aides + salaire sera toujours supérieure au RSA seul
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
layana. 2Messages postés lundi 19 juin 2017Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 13:44
D'accord merci je doit signaler avant de commencer le travail ou à la fin ? Merci
Répondre
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
Bonjour
savait vous quelle montant il ne faut pas dépassé pour ne par avoir le RSA supprimer ?
Dès le premier euro de salaire, non je rigole, ton RSA sra revu et peut être la prime d'activité, tu auras. Si tu ne veux pas que le RSA soit touché, tu ne travailles pas.
Et oui tu dois le signaler à la CAF que tu travailles. Il y aura peut être neutralisation et tu pourras peut être cumuler RSA et travail, à voir.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une