Sommation de quitter le logement

Dirigé - 20 juin 2017 à 08:37 - Dernière réponse : dna.factory 15344 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 20 juin 2017 à 09:46
Bonjour,
Je suis hébergé par une association qui s appelle la relève cela fait depuis 2013 et à ce jour ils ont pris la décision que je quitte ce t1 en 2mois les conditions étaient que je trouve du travail car j étais au chômage et de trouver un appartement que je puisse assumer à ce jour j ai un travail partiel mais je suis toujours en demande pour un logement social comment puis-je rédiger un courrier à cette association que je ne peux quitter je vais aller ou merci de me répondre urgent
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
dna.factory 15344 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 09:46
+3
Utile
cela fait depuis 2013
donc cela fait 4 ans.
4 ans que vous devez trouver un travail à temps plein, et prendre un appartement dans le privé grâce à ce travail.
4 ans que cette association vous aide dans ces démarches.
4 ans au bout desquels vous n'avez pas réussi à trouver mieux qu'un temps partiel.
4 ans qu'un jeune en difficulté, dehors dans la rue, attends qu'une place se libère dans cette association.

Vous aviez un 'contrat', vous ne l'avez pas rempli, l'association agit donc en conséquence.

comment puis-je rédiger un courrier à cette association
La question à la quelle vous devez répondre est la suivante :
est-ce que dans 6 mois, dans 1 ans, vous pouvez garantir que vous aurez rempli votre contrat ?
Que vous aurez un emploi à temps plein, que vous aurez trouvé un logement dans le privé ?
Si oui, vous pouvez expliquer la situation, et tenter de négocier ce délai.
Si par contre, vous vous contenterez d'être attentiste, d'attendre qu'on vous trouve un logement social, alors l'association aura confirmation que vous êtes un cas désespéré, et que ses ressources seront mieux utilisée à aider une personne davantage motivée.

Mon conseil : votre seule option est de trouver un temps complet (ou un deuxième temps partiel) dans ces deux mois, histoire de convaincre l'association que vous n'êtes pas un cas désespéré, mais que vous avez besoin de quelques mois supplémentaires.
Si ça veut dire envoyer 100 lettres/mails par jour, alors envoyez 100 lettres/mails par jour. Chaque minute de votre temps libre doit être consacré à trouver cet emploi.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de dna.factory
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une