Problème suite à la vente d'un véhicule

rorolega 3 Messages postés mardi 20 juin 2017Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 17:57 - Dernière réponse : rorolega 3 Messages postés mardi 20 juin 2017Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention
- 20 juin 2017 à 18:30
Bonjour
Nous avons vendu un C8 il y a 15 jours, 80000km année 2008, contrôle technique OK, nous avons fourni à l'acheteur toutes les factures de révisions, réparations...
Essai du véhicule avant la vente.
Il a déjà fait plus de 1000 km avec. Il nous contacte pour nous dire que l'embrayage vient de lâcher et veut se retourner contre nous. Que devons-nous faire? Il n'y avait aucun signes avant la vente du véhicule.
Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
1
Bonjour,

Classique, mais si votre Ctrl tec. avait moins de 6 mois, vous ne répondez même pas et attendez une éventuelle convocation d'expertise.

Vous ne devez aucune garantie ni de délai de rétractation en tant que particulier.

Des cas comme le vôtre il y en a ici tous les jours et nos réponses ne dévient pas.

Ne faites rien, attendez.
rorolega 3 Messages postés mardi 20 juin 2017Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 18:19
Oui, le contrôle technique très recent.
Il dit vouloir nous mettre en justice il dit que c'est un vice caché!!
merci à vous
Commenter la réponse de Marley
0
Utile
2
Laissez le s'empêtrer dans ses âneries, seule une expertise JUDICIAIRE "pourrait" engager votre responsabilité, mais le coût et la durée de la procédure (3 a 4000 euros et 1 an) va le calmer, un C8 ne vaut pas cette somme.

Avocat + tribunal + expert judiciaire...il est pas arrivé, vous pouvez me croire.

Ignorez les menaces, c'est à lui de prouver le vice caché.

Cherchez les mêmes problèmes sur ce forum et vous trouverez nos réponses.
Et une précision, aucune pièce ne devra avoir été démontée.
rorolega 3 Messages postés mardi 20 juin 2017Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 18:30
merci pour ces informations.
Commenter la réponse de Marley
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une