Signaler

Nuisance sonore répétée pour travaux par le bailleur, que faire [Résolu]

Posez votre question java1970 39Messages postés lundi 18 février 2008Date d'inscription 4 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 4 juil. 2017 à 20:25 par java1970
Bonjour,

cela fait déjà 6 mois que le bailleur effectue des travaux de chaufferie qui viennent de finir, aussi comme personne ne se plaint, le bailleur a décidé d'entamer d'autres travaux encore plus bruyants de 8 heures jusqu'à 18 heures comme je suis au rez-de- chaussée, c'est le 2 ème jour et je commence à en avoir marre. Est-ce que le bailleur peut indéfiniment entreprendre des travaux à nos dépends sous prétexte qu'il a affiché la durée ( 2 mois de plus ). C'est une petite vengeance au passage du bailleur car les travaux concernent les climatiseurs qu'il voulait par souci d'économie, il y a encore quelques mois faire retirer ni vu ni connu (pas très légal vu qu'on a signé un état-des lieux avec climatiseur), mais un locataire a eu l'audace de le leur faire savoir, du coup le bailleur a renoncé et maintenant lance des travaux de rénovation alors qu'un ouvrier de maintenance m'a dit qu'il avait l'intention de les retirer après chaque départ de locataire.

Moi j'ai bien envie de réduire le loyer pour les nuisances causées surtout que bizarrement depuis ce matin que je me suis plainte le bruit s'est estompé, mais persiste.

Et comme j'habite dans une résidence sociale provisoire, on a tendance à nous prendre pour des C..., en nous brandissant un peu trop souvent le mot "social" au nez pour nous faire accepter tout et n'importe quoi, je viens de me plaindre d'un voisin qui depuis 2 ans alcoolique notoire reçoit des visiteurs qui perturbent la tranquillité du voisinage, on m'a laissé entendre que c'est une résidence sociale et qui loge tous publics, bref en gros, on peut rien faire que subir. Or je ne l'entend pas de cette oreille, je suis locataire je paie un loyer et j'ai des droits comme tout le monde résidence sociale ou pas.

Merci pour vos réponses
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

le bailleur a décidé d'entamer d'autres travaux
Une bonne chose pour l'amélioration de l'habitat.
Les travaux ont un prix et ses finances ne sont pas inépuisables.........

Vous pouvez avoir des conseils, auprès de la permanence de l'ADIL proche de chez vous (c'est gratuit).
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Une indemnité est due au locataire si des travaux durent plus de 21 jours (article 4 - R de la loi du 6 juillet 1989 ...
Voir ... ici >>> https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=13093C88F7F258B755685E529631623A.tpdila07v_2?idArticle=LEGIARTI000028806566&cidTexte=LEGITEXT000006069108&dateTexte=20170622 )

>>> https://www.legavox.fr/blog/franck-azoulay/obligation-meconnue-bailleur-garantir-jouissance-17387.htm

Mais a priori il faut que les travaux concernent directement l'appartement.


Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
java1970 39Messages postés lundi 18 février 2008Date d'inscription 4 juillet 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 20:25
Bonjour Bmv

Et merci pour l'info oui les travaux concernent la résidence entière et maintenant, je me permets de citer à bon escient le bailleur Adoma.
Entre-temps, le désagrément nuisance sonore n'est plus mais celui des ruptures d'eau 4 ième aujourd'hui depuis l'installation des chaudières collectives à chaque intervention il y a eu coupure de courant et par conséquent plus d'eau chaude, Au 3 ième signalement, la responsable de la résidence a essayé de me dire que dans ce cas c'est du à une rupture de courant; ne précisant pas les raisons de ces coupures, prétextant un orage ou des travaux dans la rue bien sûr pas dans la résidence elle-même.
En bref, moi je me fiche des raisons et des causes depuis qu'ils nous ont mis le système de m...on est à la merci de ruptures inopinées d'eau chaude.
Et je voudrais bien savoir si je peux exiger une compensation parce que c'est répétitif et que le bailleur en est l'auteur et non un cas de force majeur indépendant de sa volonté.
Je fais tout mon possible pour partir d'ici parce que je n'ai aucune envie qu'on puisse rentrer chez moi quand je suis pas là. Que même une fois on a laissé ma porte ouverte et que j'ai récemment appris que je ne suis pas la seule à qui c'est arrivé.
Voilà pour résumer en gros la situation. Je viens d'envoyer un second courriel à la responsable de la résidence qui entre-temps peut se doucher elle chez elle.
Courriel, où j'annonce que je cesse de payer la partie de la redevance, je sais bien que ce n'est pas la solution c'est pourquoi j'écris ici car je ne compte pas me laisser tourner en bourrique sans rien faire.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une