Signaler

Accessibilité chez un tiers pour entretenir mur de soutènement [Résolu]

Posez votre question walex - Dernière réponse le 26 juin 2017 à 13:50 par walex
Bonjour,

J'ai un mur de soutènement (environ H 60 cm), qui retient mon terrain en amont, lequel m'appartient même si le grillage séparatif est posé au-dessus de lui.
Comme je le fais depuis des années je souhaite continuer d’entretenir/nettoyer ce mur au moins 1 à 2 fois par an car il risque à défaut de se dégrader.

Question 1 : Je peux passer sur le dessus du mur pour en faire l’entretien sur la « table » mais quid de son pied qui mérite pourtant aussi un entretien minimal ? Puis-je bénéficier d’un « droit de passage » à titre de simple entretien de mon mur sans lequel je ne pourrais pas nettoyer son pied ?

Question 2 : J'y aie placé quelques petites plantes succulentes botaniques car il est bien exposé mais j’ai peur que les nouveaux voisins ne « sulphatent » ce mur depuis leur terrain avec des herbicides pour le nettoyer or je m’oppose à ces pratiques destructrices de biodiversité. Le droit est-il de mon coté si les dites plantes ne causent aucune nuisance ?
merci
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

1) Vous pouvez demander au voisin un "droit d'échelle" dans le cadre de l'entretien du dit mur. Néanmoins 2 fois /an serait considéré exagéré.

2) Si les plantes se trouvent de votre coté il est évident que le voisin n'a pas à traiter chez vous. Si les plantes se trouvent de leur coté au pied du mur,ils font ce qu'ils veulent.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
walex- 25 juin 2017 à 18:12
Merci!
La fréquence d'entretien n'est pas si énorme à mon sens sachant que le dit terrain de voisinage équivaut à un pré sans habitation connexe.
En fait il s'agit de gérer la pousse de végétation sur ce mur (arrachage et export).
Y a t-il un texte particulier qui définit précisemment le droit d'échelle ainsi que les limites à ce droit ?
Répondre
bern29 3840Messages postés mercredi 21 novembre 2012Date d'inscription 10 septembre 2017 Dernière intervention - 26 juin 2017 à 10:11
Le droit d'échelle constituait une servitude légale dans l'ancien droit mais n'a pas été repris par le code civil. Ce n'est donc plus la loi qui le régit mais la jurisprudence.
Voici une explication ci-dessous :

http://www.village-justice.com/articles/servitude-echelle-Christophe,7163.html
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une