Signaler

Vendeur refusant notre offre ( Signée ) [Résolu]

Posez votre question Marc14 - Dernière réponse le 27 juin 2017 à 22:14 par kasom
Bonjour,
Nous sommes vraiment en panique, je me permet de poser de nouveau notre question.
Le 19 juin, le propriétaire de la maison a accepté notre offre de vive voix et nous a demandé une offre écrite pour la remettre à son notaire. Nous lui avons envoyé le document signé et la date du compromis a été fixée à vendredi 30 juin.
Hier, message du propriétaire : il a une meilleure offre sans conditions suspensive (achat sans emprunt).
Nous avons une conditions suspensive de prêt mais notre dossier est sérieux.
Donc, il préfère choisir cette nouvelle offre et ne nous laisse même pas la possibilité de refaire une offre.
Nous avions négocié le prix très bas c'est vrai.

Point important, le propriétaire n'a pas contre-signé notre offre d'achat.
Mais le fait d'avoir organisé le compromis ça me parait un engagement de leur part.

Puis-je le contraindre à me vendre dans cette situation ?
S'il refuse, puis-je me retourner contre lui ?

Merci de vos avis
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

le propriétaire n'a pas contre-signé notre offre d'achat.
Donc pas de recours.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour
Puisque vous avez une date pour le compromis cela semble vouloir dire qu'un notaire a été contacté en vue de la vente .( l'offre signée est sans doute chez le notaire)
C'est un commencement de preuve qui atteste que vous étiez d'accord sur la chose et le prix .
Cela peut se plaider en justice mais ce sera long et couteux .Faites pression sur votre vendeur car si vous intentez une action en justice la vente est suspendue et cela va le gêner énormément .
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Nous n'avons pas d'exemplaire signé par le propriétaire.

J'ai eu le secrétariat du notaire qui m'a confirmé que notre offre ne comportait que nos 2 signatures (mon épouse et moi).
C'est la secrétaire et elle ne voulait rien me dire d'autre.

Je suis dégouté de l'attitude du proprio.
Et l'imaginait qu'un accord même verbal suivi d'une action aussi forte que de planifier le compromis avait une valeur morale.
Suis dégoutté
relou 4379Messages postés samedi 22 décembre 2012Date d'inscription 22 juillet 2017 Dernière intervention - 27 juin 2017 à 15:30
Au delà de la morale ,qui n'a pas grande valeur en affaire,si votre vendeur est persuadé que vous êtes prêt à plaider en justice il risque de venir à de meilleurs sentiments comme je vous l'indique au post 2 .Dans ce cas la vente sera bloquée .
Répondre
Marc14150 4Messages postés mardi 27 juin 2017Date d'inscription 27 juin 2017 Dernière intervention - 27 juin 2017 à 15:45
Relou, C'est difficile car je suis muté, donc il nous faut un logement.
Il y a un point qui joue en notre défaveur : je suis en mutation et dans le mail accompagnant mon offre d'achat, j'avais indiqué que ma maison actuelle était vendue donc mon financement était rassurant.
Nous avons bien signé un compromis mais les conditions suspensives de notre acheteur ne sont pas encore levées.
Ce qui fait que j'ai dû faire figurer "un prêt relais" du montant de ma maison dans le financement figurant au compromis.

Peut-il utiliser cela pour justifier de son changement d'avis ?
Répondre
Ulysseosurd- 27 juin 2017 à 15:49
non sauf si vous faites une nouvelle offre au dessus de celle de l'autre acheteur.
Répondre
Marc14150 4Messages postés mardi 27 juin 2017Date d'inscription 27 juin 2017 Dernière intervention - 27 juin 2017 à 15:52
sauf que nous aurons toujours une clause suspensive de prêt alors que l'autre offre est cash...
Répondre
Ulysseosurd- 27 juin 2017 à 15:55
Donc cherchez une autre maison, ne vous focalisez plus là dessus.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci à tous de vos réponses.

Je vais essayé de "menacer" d'aller en justice mais je n'irai pas au delà car cela semble peine perdue.
Et j'ai besoin d'un toit.

Boule au ventre, je vais reprendre mes recherches

Bonne après-midi
kasom 24115Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscription ModérateurStatut 23 juillet 2017 Dernière intervention - 27 juin 2017 à 22:14
Bonsoir Marc alias ......;=)))

Je vais essayé de "menacer" d'aller en justice mais je n'irai pas au delà car cela semble peine perdue.

Il y a eu des jurisprudence dans des cas comme le votre, avec un point essentiel : le notaire (assermenté ) a accepté de témoigner que le vendeur lui avait effectivement demandé de préparer le compromis et il a produit devant le tribunal les échanges de mail avec celui ci

l'acheteur a gagné mais ça a pris du temps, de l'énergie ...
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une