Signaler

Une lente descente...cauchemardesque. [Résolu]

Posez votre question Diosan 8Messages postés dimanche 30 avril 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 5 juil. 2017 à 15:01 par celestedu35
Bonjour,

Si je suis ici aujourd'hui, c'est que ma situation est devenue un véritable fardeau pour moi. J'ignore s'il y a une solution. Je suis d'ordinaire plutôt positif et combatif, mais j'ai perdu la volonté de me battre.

Fin 2016 - Début 2017, la Caf a oublié de me verser 3 mois de RSA/Prime d'activité. Et c'est de là que ma lente descente commence. J'ai contacté la Caf le 03/02/2017 pour avoir un constat de la situation, et par la même occasion avoir une explication. Ils m'ont expliqué qu'ils sont en train d'étudier mon dossier, et que j'aurais un retro paiement quand ils auront tout vérifié. Aujourd'hui nous sommes le 04/07/2017, soit 5 mois plus tard. J'ai dû donner des tonnes de documents de 2017 à 2015, ça a pris des semaines pour qu'ils vérifient tout, j'ai envoyé 2 lettres, et passé 4 appels pour suivre l'évolution (car ce n'est pas eux qui vont vous tenir au courant de l'évolution). Je les ai contacté encore une fois hier concernant le dernier document envoyé, il m'ont dis que ça prendrait encore 5 ou 6 semaines (pour juste 1 papier) pour le traiter. Il y a quelques jours, il m'ont purement et simplement supprimé la prime d'activité qui me resté. Durant ces 5 derniers mois, j'ai vu lentement ma situation se dégrader. Aujourd'hui, je n'arrive plus à payer toutes mes factures. Du coup, ma banque colle des pénalités avec des montants scandaleux (67 € en Mai, 128 € en Juin).

Surement que certain vont me dire "tu n'as qu'a travailler". J'ai une activité, je suis VDI, et mon statut un peu particulier me permet d'avoir accès à la Caf et à l'allocation chômage. Mais être VDI implique que l'on doit investir pour pouvoir gagner de l'argent. Pas d'argent, pas d'investissement, et pas de bénéfice. Ma situation actuelle rend l'exercice de mon activité quasiment impossible. Je dois tout calculer au centime près, vendre ce qui ne me sert pas pour espérer gagner un peu d'argent, et j'en passe. Je ne dort quasiment plus, je ne dois pas être loin de la dépression.

Je m'en remet à cette communauté, j'ignore quel solution s'offre a moi. Si quelqu'un ici a déjà eu ce genre de situation, je serai ravi de l'écouter.

Merci d'avance.
Utile
+2
plus moins
bonjour

voyez une assistante sociale
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
bonjour , envisager trouver un autre emploi, beaucoup de vdi ont ce job en complément
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
tu n'as qu'a travailler". J'ai une activité, je suis VDI, et mon statut un peu particulier me permet d'avoir accès à la Caf et à l'allocation chômage. Mais être VDI implique que l'on doit investir pour pouvoir gagner de l'argent.
Tu n'as qu'a travailler en pas VDI.
Le statut de VDI est une belle arnaque (enfin, c'est légal, mais dans l'idée) qui permet à l'entreprise de se faire un benef monstre sans le moindre risque (ni investissement).

Pour une petite portion, ça marche, voir très bien.
Pour vous, ça ne marche pas.
Et quand quelque chose ne marche pas, bah on passe à autre chose.

Vous allez me dire, je n'ai trouvé que ça comme boulot... et je vous répondrais c'est bien le problème.
On ne se mets pas VDI ou auto-entrepreneur parce qu'on trouve pas de boulot ailleurs. Ces deux voies sont plus dures et complexes que le statut salarié. Et trouver suffisamment des clients, c'est comme trouver un employeur... sauf que vous devez pas en trouver qu'un...

Si vous êtes VDI, vous devriez être à même de trouver un poste de commercial/vendeur en CDI (du moins, si vous êtes viable en VDI).
Et en CDI, tous vos échantillons, votre ordinateur, votre essence, même votre voiture vous seront payés.

Et je rappelle la règle d'or : quand faut payer avant de gagner de l'argent, c'est jamais un bon plan, même quand c'est légal comme les VDI.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
ah mais si vos affaire marchaient aussi bien que vous nous le dites là on ne vous verserait pas le RSA voilà la raison , vous n'y avez peut être plus le droit tout simplement
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Diosan 8Messages postés dimanche 30 avril 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 11:09
Renseignez-vous avant de poster. Merci >> loi n°2008-1249 du 1er décembre 2008
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Parce que vous ne donnez pas de votre temps en VDI ? c'est peut-être pour ça que vous avez besoin que l'état vous aide.

Cependant, parler de mon activité de VDI n'est pas le sujet de base
"Docteur, quand j'appuie sur mon front, j'ai mal. Quand j'appuie sur mon ventre, j'ai mal, quand j'appuie sur mon pied, j'ai mal."
"Hum... vous avez le doigt cassé".

Bien sur que si que votre activité de VDI qui vous rends dépendant de la générosité de l'état est le sujet de base parce que vous n'êtes pas assez bon pour l'assumer.
Cachez vous derrière les conséquences si vous voulez.

Comme je l'ai dit, y'a des VDI qui gagnent des fortunes. Et je tiens l'info de ma colloc qui distribuait les liasses de 100 000 euros lors des show annuels.
Mais ce sont des gens qui travaillent 70 heures par semaine. qui ont un réseau à rendre jaloux le directeur commercial France de LVMH.

Sauf que le problème du statut, c'est qu'il n'y a pas de filet de sécurité.
Un commercial ou vendeur, même si il est massivement à la com, est garanti de toucher le smic tous les mois, quitte à ce que ce soit une avance sur ces futures commissions si son fixe est inférieur au smic.

Ca fait un an que vous êtes VDI, et vous avez encore besoin de 300 euros d'aides par mois ? et vous considérez avoir l'équivalent de 5 ans d’expérience ?
(Et humainement, j'ai appris plus en 1 an de VDI qu'en 5 ans d'études, de stages, et de boulot dans une entreprise)
Un commercial/vendeur qui a 5 ans d'expérience qui ne fait pas son chiffre, on a tendance à pas le garder.

Mon soucis n'est pas mon activité, mais comment redresser cette spirale.
Si vous tenez à rester VDI, alors la réponse sera simplement git gud (devenez bon).
Même si vous arrivez à récupérer vos 1300 euros, ce ne sera qu'un palliatif temporaire. Tant que vous dépendrez des aides vous ne serez jamais à l’abri de ce genre de chose.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Diosan 8Messages postés dimanche 30 avril 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 11:04
Je vois que vous connaissez parfaitement ma vie, mon quotidien, mon entourage, mes divers interactions sociales, et mes difficultés, alors je vous en prie, dite m'en plus, je suis si impatient. Montrez-moi comment réussir ? Vous semblez très sûr de vous. J'en conclu donc que vous avez parfaitement réussi votre vie, ce qui vous permets de donner des généralités comme réponse, en vous prenant si j'en juge par vos réponses comme pilier central. Par curiosité, que faites vous de votre vie ?

Je ne cherche pas de dogmes moralisateurs sur ma manière de concevoir mon avenir professionnelle. Oui, mon objectif est de percer dans cette axe d'évolution parce que ça me correspond parfaitement, que cela vous plaise ou non. J'ai ma clientèle, mon équipe, et pas mal de projet professionnels en attente faute d’investissement. Et oui, je suis parti de rien comme objectif de monter toujours plus haut. Je suis parfaitement conscient des difficultés, mais c'est un choix et je l'assume, ce n'est pas baissant les bras qu'on réussi. Si j'avais voulu baisser les bras, je ne serai pas ici à chercher une solution. Oui, pour l'instant je me repose sur l'état Français parce que je n'ai pas d'autres choix. J'ai une période difficile pour diverses raisons que vous ignorez totalement, et je viens ici uniquement à titre informatif pour résoudre un soucis financier et non pour récolter des remarques obséquieuses.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
bonjour: "etre VDI implique qu'on doit investir de l'argent pour gagner de l'argent" je ne sais pas ce qu'est un VDI mais je pense qu'il faut investir votre propre argent gagné d’une autre façon et pas celui de l'état ,des contribuables ,des gens comme moi qui ont eu un salaire avec un contrat durant toute leur vie....
de toute façon payer pour gagner de l'argent c'est toujours curieux.....mais je suis sans doute vieux jeu...
Diosan 8Messages postés dimanche 30 avril 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 13:30
Et que dites-vous des banques qui jouent avec l'argent des contribuables, ou des chefs d'entreprises qui investissent pour faire évoluer leur entreprise et qui risquent des emplois en cas d'échec ? Que dites-vous également de la classe politique qui jouent aussi avec cet "argent des contribuable" ? Dans ce cas, retirons également la sécurité sociale, Est-ce vraiment une bonne idée ?
VDI c'est le métier de demain, la génération actuelle ne comprends pas encore, mais la prochaine génération comprendra ce changement.
Répondre
DorisOups 18669Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 14:13
mdr le métier de demain!!*c'est sûr, tous les jeunes rêvent de faire du porte à porte pour vendre des aspirateur ou des saladiers
Répondre
celestedu35 1130Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 25 septembre 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 15:01
mdr oui Doris , le rêve ......l'Eldorado même , surtout de nos jour ou les ventes se font de plus en plus via internet , c'est bon pour un boulot d'appoint (ou on ne craint pas de perdre de son temps ..... voir pire de son argent )
Répondre
dna.factory 14797Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 25 septembre 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 13:35
VDI, c'est vendeur à domicile indépendant.
Pour faire encore plus simple, c'est vendeur de tupperware (y'a d'autres marques, mais tupperware est la plus célèbre).

Un VDI légal se contente d'être intermédiaire entre la maison mère et le client, en prenant les commandes et en touchant sa com au passage.
(je parle pas des structures pyramidales ou le gogo achète les produits pour les revendre).
Sauf que pour être capable de vendre le produit, faut en faire la démonstration, et le seul moyen de faire ça, c'est de l'acheter lui même.
Un VDI qui a un parrain sympa se fera prêter les produits au début.
Un VDI un peut simplet se fera monter la tête par son parrain pour acheter TOUS les nouveaux produits dès leur sortie pour être sur de pouvoir faire toutes les démos.

C'est une méthode de vente qui est extrêmement rentable pour le fabriquant, car les coûts sont réduits massivement, au point que même en payant la com, c'est plus rentable qu'en les vendant soit même.
Sans parler du fait que généralement les entreprises en VDI sont sur du secteur de luxe, et qu'en dernier recours, ils peuvent compter sur les pige.. revendeurs pour acheter les produits.

Est-ce le métier de demain...
Surement... Vu comment c'est rentable pour les entreprises, et vu comment la jeune génération connectée est influençable et a tendance à croire tout ce qui est écrit sur les réseaux sociaux.

Mais ce qu'il faut bien retenir, c'est que même si ce n'est pas de la vente pyramidale, ça conserve la structure en pyramide propre à notre société.
Tout en haut de la pyramide, un tout petit nombre de personnes vont se faire une fortune, et en bas de la pyramide, on aura les drones qui se feront exploiter.
La seule différence du statut VDI, c'est que la pyramide est moins figée que dans la structure classique.
La contrepartie, c'est que les pigeons du bas de la pyramide vont beaucoup plus souffrir.

Payer pour gagner de l'argent, c'est pas si curieux que ça pour un indépendant/entrepreneur.
Monter une entreprise, c'est la garantie de d'un ou deux ans de galère avant de gagner l'équivalent d'un smic pour 60 heures de boulot.
Si on en est conscient, on s'assure d'avoir un capital avant de monter son entreprise, et on tiens une comptabilité prévisionnelle à trois ans, pour éviter les mauvaises surprises des premiers impôts/cotisations.
Si on est un boulet, on se lance l'aventure sans réfléchir parce qu'on aura lu livre d'un gourou qui vous dit que c'est possible (et effectivement, ce sera possible... pour lui).
Mais le point important à retenir, au dela de payer pour gagner de l'argent, c'est "qu'il n'est de bon plan que ceux qu'on trouve soit même".
Si vous avez une super bonne idée, mais qui va couter cher à la mise en place, y'a aucun soucis. Par contre, si on viens vous voir en disant : 'j'ai ce super plan, faut mettre un peu d'argent au début, mais après tu fais fortune", y'a de grande chance que quelqu'un gagne davantage que vous. Ce n'est pas pour autant que c'est un mauvais plan. Mais c'est risqué.
Répondre
celestedu35 1130Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 25 septembre 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 13:39
Vorwerk avec thermomix aussi et franchement autant j'aime mon thermomix autant je déteste leur politique commerciale
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
merci ,dna factory pour votre explication;je connais plusieurs personnes qui ont fait ce genre de chose.....mais la plupart du temps elles le faisaient en plus de leur activité professionnelle à coté ;elles ne misaient pas tout sur ce système de vente......
je pense que Diosan pourrait essayer de trouver un boulot "alimentaire" en attendant que son activité VDI marche mieux....
dna.factory 14797Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 25 septembre 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 13:56
Bah tu noteras que c'est ce que tout le monde lui conseille.
Toi aussi tu es donc tombé du coté obscur de ceux qui ne donnent pas la bonne réponse à la question.
Tiens, prends un cookie.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
Merci de toute vos réponses. Cependant, parler de mon activité de VDI n'est pas le sujet de base. Je suis très satisfait de cette activité, et pour rien au monde je ne ferais marche-arrière. Donner son temps pour un salaire, ça c'est de l'arnaque. J'avais un boulot comme vendeur informatique avant d'être VDI, et ce statut de salarié ne me convenais pas. C'est par pur choix que je me suis lancé dans cette entreprise. Et humainement, j'ai appris plus en 1 an de VDI qu'en 5 ans d'études, de stages, et de boulot dans une entreprise. Ne vous inquiétez pas pour moi, ça marche.

Mon soucis n'est pas mon activité, mais comment redresser cette spirale. Aujourd'hui, la Caf me dois près de 1320 €, mais ça tarde vraiment et ça me met dans une situation très délicate. Je vais suivre le conseil de Sleepy00 et demander une assistante sociale.

PS: Commercial et VDI, c'est deux mondes différents.
Cleopotamine 2575Messages postés dimanche 9 décembre 2012Date d'inscription 24 septembre 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 18:50
" Donner son temps pour un salaire, ça c'est de l'arnaque"

Au moins, avec un vrai contrat, on a toujours un salaire qui tombe à la fin du mois.
Répondre
Diosan 8Messages postés dimanche 30 avril 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 11:15
Je suis tout à fait d'accord avec vous, un emploi traditionnel offre la "sécurité" du salaire à la fin du mois. Mais à long terme l'activité de VDI offre plus de temps libre, de revenus, et d'avantages qu'un emploi traditionnel. Renseignez-vous sur le cadran du Cashflow de Robert Kiyosaky, ça donne une autre perspective de l'argent. Alors oui, les premiers temps sont difficiles, mais ça vaut la peine de s'y investir, le temps donne raison.
Répondre
DorisOups 18669Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 11:17
surtout quand on bénéficie de l'argent des contribuables.. qui eux n''ont peut être pas de temps libre, tant ils bossent pour payer la CAF et autres allocs

un peu facile..
Répondre
Diosan 8Messages postés dimanche 30 avril 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 12:40
Oui, tu as raison DorisOups, rien ne vaut une bonne dose de méritocratie, c'est tellement bon.
Répondre
DorisOups 18669Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 14:06
mais oui..

c'est si bon de vivre en se disant, je gagne assez, j'ai du bon temps de libre, heureusement que tous les c.... qui bossent 35h par semaine payent des impôts pour me donner les allocs
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une