Signaler

Acharnement de la maîtresse de cm1 [Résolu]

Posez votre question glatznotz 4Messages postés mardi 4 juillet 2017Date d'inscription 4 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 4 juil. 2017 à 22:23 par BmV
Bonjour,
Voilà .est ce qu'écrire à l'académie suffit pour signaler son enfant qui est constamment stigmatisé par la maîtresse...?Il a 9 ans et il est en cm1, il doux et gentil comme tout, c'est peut être cela le problème de la maîtresse d'ailleurs...Mais comme Brigitte le signalait dans un de ses messages :chaque année l'année scolaire commence à peu près bien pour en arriver épuisé au mois de juillet...et à partir de là on le change d'école...Et alors en cm1, école publique je précise,alors qu'on lui avait dit que notre fils avait subi des brimades d'autres élèves {là aussi la directrice y était sans doute pour quelque chose]elle a téléphoné à l'ancienne école privée pour demander à la directrice des infos sur notre fils.Et à notre avis l'ex directrice n'a pas fait d'éloges sur notre enfant...Mais cette info on l'a eu tard dans l'année,notre fils nous l'avait caché.Parce qu'elle s'est permise d'en parler à notre garçon devant toute la classe.
Aussi ne suis je pas surprise lorsque j'ai demandé des cours supplémentaires pour notre garçon,qu'elle ai écrit manque de concentration sur le texte et plus tard sur son dossier : voir un psychologue...Si je comprends bien les enseignants sont des spécialistes dans le domaine.???
Mais ce qui nous a agacé surtout dernièrement, c'est le cumul des évènements : notre garçon a perdu son grand père et c'est vrai que pendant une semaine les devoirs ont été mis de côté (je rappelle que c'est une école publique et que les devoirs à la maison sont loin d'être obligatoires).J'ai tout de même mis un mot d'excuse dans le cahier de texte pour la maîtresse qui s'occupe des matières artistiques..En classe Jules donne la raison par oralet là la maîtresse répond : " je l'ai donné depuis une semaine" et ce devant tous les gamins de sa classe.Elle aurait pu attendre une pause pour lui parler.
Ensuite hier ils ont fait un concours de poésie dans la classe, on est à quelques jours de la fin de l'école, elle a récompensé les enfants qui avaient fait des efforts avec des bonbons et a précisé à Jules et à un autre gamin qu'ils n'auraient pas de bonbons car ils n'ont pas fait d'effort sur la poésie.Mon fils a pleuré en classe.Je pense qu'il en avait marre de tout cela et franchement il nous a dit le soir qu'il trouvait ça injuste à une semaine de la fin de la période scolaire.
Et aujourd'hui,il faisait un jeu avec trois autres copains et il s'est manifesté quand ses compagnons de jeu se sont trompé de sens dans le comptage des points.une dame s'est manifesté pour dire que J avait raison mais ses petites camarades de classe ont continué "la tricherie".Et là J a dit "et oui c'est en core moi la victime".La maîtresse directrice qui a entendu lui a dit "si tu dis que tu es victime, je te change de groupes ,Jules" ou quelque chose comme ça.Je suis atterrée par l'attitude de la directrice.Bonjour les cours d'EMC sur le harcèlement moral : très productif à ce que j'entends

D'autant qu'il y a quelques mois de cela Jules s'est plaint qu'un des garçons avec qui il jouait lui donnaient des coups et il a dit naïvement aux enfants devant la maîtresse "mais c'est dangereux tu aurais pu me casser le dos", ce qui a fait rire les enfants et m^me la directrice d'ailleurs...et le chtiot m'a dit qu'il s'était senti mal.

Mais sur ce coup là,mon mari a été ferme lorsque la directrice a dit que J devrait voir un psy, il lui a rétorqué "écoutez s'il y a un problème d'intégration,c'est que le problème est à l'école, à vous de vous en occuper".Oui parce que Jules a des copains en dehors de l'école.EN fait quand notre fils nous dit "ils font tout pour que je parte" il fait aussi preuve d'une certaine clairvoyance finalement,disons qu'ils ne font rien pour qu'il reste.

Sur ce,ce sont des dires de notre fils ,est ce que ça suffit pour faire un courrier à l'IA ou même au dessus sachant que vu l'intégration, (on avait envoyé des invitations à des garçons de la classe : aucune réponse (bonjour la sociabilisation))nous n'avons pas de parents amis dans l'école...Et comme ça se passe plutôt bien les parents d'élèves avec la maîtresse je n'y compte pas trop.est ce que seul le récit de mon fils suffit?Et est ce que vous pourriez me dire si pour vous ça a donné lieu à des changements d'attitude positive de la part des enseignants ou au contraire? Parce que J me dit "j'ai peur que ça soit pire".
Merci pour vos conseils
Utile
+5
plus moins
:chaque année l'année scolaire commence à peu près bien pour en arriver épuisé au mois de juillet...et à partir de là on le change d'école

Si vraiment votre enfant a fait plusieurs écoles et que a chaque fois il y a le même problème, c'est sur que cela vient de lui et non pas des autres
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
glatznotz 4Messages postés mardi 4 juillet 2017Date d'inscription 4 juillet 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 19:02
A votre commentaire j'en déduis que vous êtes dans l'enseignement : aucune aide , aucun réconfort.

Je n'attends pas que l'on plaigne mon fils parce qu'il a des camarades à l'école qui le soutiennent bien et avec qui il s'entend bien et qui sont venus à la maison sans compter ceux en dehors de l 'ecole qui sont même plutot plus sociables
Répondre
feloxe 23575Messages postés jeudi 25 février 2010Date d'inscription ContributeurStatut 19 septembre 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 19:05
Je ne suis pas du tout dans l'enseignement.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
" (...) on avait envoyé des invitations à des garçons de la classe : aucune réponse " (...) nous n'avons pas de parents amis dans l'école.. (...) " : que peut-on déduire de ce constat ?
glatznotz 4Messages postés mardi 4 juillet 2017Date d'inscription 4 juillet 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 19:29
Justement.A vous de me le dire.


En début d'année, j'ai un échange avec une maman devant la grille de l'école qui me dit :" ah c'est vous la nouvelle maman dont l'enfant est en Clis!"Bien évidemment,je lui réponds :"mais non bien sûr, d'où tenez vous cette info?"Elle est repartie sans répondre mal à l'aise (???)

Cause à effet je ne sais pas,..Toujours est il que dans l'année, j'évoque le cm2 et le futur maître de mon fils avec la directrice.La directrice ose me dire ça ne va pas car il n'a pas d'autorité sur ses élèves.Le commentaire était de trop .Et au seul conseil d'école où j'ai vu ce maître,la directrice était faussement sympathique.Oui je suis délégué de parents d'élèves
Répondre
BmV 69570Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscription ModérateurStatut 19 septembre 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 22:23
" Justement.A vous de me le dire. " : est-ce bien nécessaire ?
Sans être professionnel, n'avez-vous vraiment pas assez de recul pour additionner 1 + 1 ?

" En début d'année, j'ai un échange (...) délégué de parents d'élèves " : quelle est l'utilité objective de tout ce commentaire ?

Pourquoi "mal à l'aise" ? Objectivement ....
Pourquoi "de trop" ? Objectivement ....
Pourquoi "faussement" ? Objectivement ....
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
et oui c'est encore moi la victime"

Moi aussi je le montrerai à un psychologue après cela.

Ce n'est pas une réflexion normale pour un enfant de 9 ans, il a un souci, ou on le conforte dans le sentiment qu'il est Caliméro au lieu de lui expliquer que l'on ne peut gagner sur tous les tableaux.

En le changeant d'école à chaque problème, il ne sera pas capable d'affronter les difficultés de la vie, ni d'avoir des relations, des copains, il a besoin de souffler. de prendre le temps de se repérer.

Tout ne lui est pas dû, il faut qu'il apprenne cela, et aussi à s'affirmer en faisant des activités de groupe, un sport collectif, des arts martiaux, il a l'air bien seul et vous l'aimez mais laissez le vivre un peu.

Aidez -le, montrez lui le chemin, il va faire quoi pendant les vacances, un copain de la classe qui n'est pas parti, pourquoi pas une sortie piscine avec deux, en appelant la maman histoire de vous aussi lier des liens ?
zen- 4 juil. 2017 à 19:37
Autre chose, pour le psychologue, s'il a perdu son grand père, c'est aussi une épreuve et sans doute un grand chagrin, avec la peur qu'il vous arrive pareil; même si cela ne se voit pas, vous dites que ce petit gars est en clis, le handicap ce n'est pas facile, mais pas insurmontable, j'ai un neveu trisomique, le handicap n'est peut-être pas pareil, mais il est droit, sensible, trop, mais il est très apprécié parce qu'il a toujours été boosté pour s'intégrer et devenir le plus possible autonome, en l'aimant mais sans jamais s'appesantir.
Donc votre bout de chou devrait y arriver.
Répondre
glatznotz 4Messages postés mardi 4 juillet 2017Date d'inscription 4 juillet 2017 Dernière intervention - 4 juil. 2017 à 20:18
A la lecture de ce commentaire, je comprends mieux la présence de délégués de parents d'élèves à l'école qui défendent becs et ongles le développement de l'esprit critique, de l'autonomie ainsi que les parents qui font les cours par correspondance pour favoriser ce développement.
Erreur de lecture ,il n'est pas en clis.Il est en CM1
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
bonsoir a vous lire je sens que votre gamin est en souffrance par votre attitude face a son entourage
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une