Que puis-je exiger de mon père ? [Résolu]

Tritri54 1 Messages postés jeudi 6 juillet 2017Date d'inscription 6 juillet 2017 Dernière intervention - 6 juil. 2017 à 22:43 - Dernière réponse : doris33 39914 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention
- 7 juil. 2017 à 09:21
Bonjour,

Voici la situation: mon père a fait un enfant à ma mère (en l'occurence moi) et nous a quitté quand j'avais que quelques mois. Quand j'avais 17 ans (j'en ai actuellement 25), mon père m'a reconnu (ADN, extrait acte de naissance) officiellement. Il ne nous a jamais aidé alors qu'on était dans la galère et il ne m'aide toujours pas. Est-ce que je serais en mesure de lui demander quelque chose sachant qu'il n'a pas versé 1 euro pour moi de toute sa vie alors qu'il est cadre dans l'audiovisuel ? Je précise qu'il est très radin...

Merci d'avance pour vos réponses...

Cordialement
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
+1
Utile
Bonjour,


Non pas de retour en arrière possible.
Lire ici cas très similaire :
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-7552592-peut-on-recevoir-une-pension-en-tant-que-majeur
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Misha-d'ok
doris33 39914 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 09:21
+1
Utile
Bonjour,

si vous êtes en difficulté financière aujourd'hui, vous pourriez faire une demande, mais tout de même à 25 ans, les juges estiment qu'un jeune adulte est apte à se débrouiller ou sinon les aides de l'état sont ouvertes aux jeunes de plus de 25 ans (RSA).

Il vous faut savoir que si votre mère l'avait voulu, elle aurait parfaitement pu faire reconnaître la paternité à votre père dès le début ! Donc soit la situation l'arrangeait, soit elle ignorait les possibilités juridiques.

Sinon, il est trop tard pour les années passées.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de doris33
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une