Arrêt Maladie et Jours Maintien de Salaire

serge.lepic 1 Messages postés vendredi 14 juillet 2017Date d'inscription 14 juillet 2017 Dernière intervention - 14 juil. 2017 à 11:43 - Dernière réponse :  Any--Ly
- 14 juil. 2017 à 11:54
Bonjour,

J'ai un "petit différent" d'appréciation concernant les jours de maintien de salaire en relation par rapport à ma convention collective Syntec.
En effet, j'ai été en arrêt maladie avec les jours de maintien selon les périodes ci-dessous :

- du 21/01/2016 au 26/02/2016 = 37 jours d’arrêt maladie => 100% maintenus,
- du 21/09/2016 au 30/09/2016 = 10 jours d’arrêt maladie => 100% maintenus,
- du 07/12/2016 au 19/12/2016 = 13 jours d'arrêt maladie => 100% maintenus,
- du 20/12/2016 au 18/01/2017 = 30 jours d'arrêt maladie => 80% maintenus,
- du 19/01/2017 au 10/02/2017 = 23 jours d'arrêt maladie => 0% maintenus.

Pour mon cas, selon la convention collective Syntec, le quota maximum des jours maintenus (60 jours maintenus à 100% et 30 jours maintenus à 80%) a été atteint le 18/01/2017 ; cependant, à partir du 21/01/2017, les douze mois consécutifs sont écoulés.

En ce sens, à partir du 22/01/2017, le nombre de jours de maintien aurait dû être à nouveau examiné et décompté.

En détail, concernant mon arrêt du 22/01/2017 au 10/02/2017, il manque par année glissante, "20 jours de salaire non maintenus" alors que le solde des jours maintenus au 10/02/2017 (période du 10/02/2016 au 10/02/2017) sont de 40 jours maintenus à 100% et 30 jours maintenus à 80%).

Question: Selon vous, Est-ce que je peux demander à mon employeur le maintien de salaire sur les 20 jours manquants à 100% ?

Je vous remercie, par avance, pour l'attention portée à ce message et à mon interrogation.
Cordiales salutations.
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
0
Utile
Selon vous, Est-ce que je peux demander à mon employeur le maintien de salaire sur les 20 jours manquants à 100% ?

non car c'est le même arrêt !
Commenter la réponse de Any--Ly
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une