Signaler

Rupture d'un commun accord refusé par mon employeur

Posez votre question Julia - Dernière réponse le 14 juil. 2017 à 17:48 par Julia
Bonjour,

Je vous remercie par avance pour votre aide. Je suis en CDD depuis le 15 Février jusqu'au 26 Novembre. Aujourd'hui je voudrais convenir d'un commun accord avec mon employeur car je compte partir à l'étranger et car je ne me sens pas heureuse dans cette entreprise.

J'ai proposé une rupture anticipée d'un commun accord à mon employeur qu'il a refusé. Il m'as proposé un abandon de poste pour ensuite me licencier pour faute grave. Tout cela parce qu'il refuse de me payer ma prime de précarité.

Cela n'est pas la première fois que j'ai des soucis avec mon employeur, voici un petit florilège des soucis lors des 6 derniers mois :

- Le CDD devait durer jusqu'au mois d'août. Lorsque j'ai contesté la nouvelle date, le service RH m'as dit qu'une rupture anticipée d'un commun accord était la "politique de la maison"
- Renvoyer chez soi car manque de stock de travail alors que le fait de quitter l'entreprise et censé être proposé lorsque nécessaire par mon superviseur et ensuite sur la base du volontariat. Lorsque je voulais resté on m'as répondu que l'entreprise ne faisait pas la charité.
- Pression sur la production qui ne orogressecoas alors que les soucis techniques nous empêche de pouvoir progresser. Les incidents ont été signalés en Avril à la direction mais rien n'as était fait
- Le nom de l'entreprise n'apparaît pas sur le contrat de travail mais le nom d'un des clients, pour lequel je ne travaille pas et le nom de mon pote est erronée. Je l'ai signalé à la direction mais on m'as répondu que c'était comme ça.
- un retard à été déduit de ma paie alors que j'ai un justificatif de grève de bus. Après vérification l'entrepride aurait du le proposer de rattraper mon heure avant de la déduire de mon salaire. Je l'ai signalé à mon entreprise qui m'as répondu que ça ne marchait pas comme ça.
- cela fait plus de cinq semaines que je suis planifié en 39h au lieu de 35h sans mon consentement pour rattraper les heures où ils m'ont renvoyé chez moi.

Je veux pouvoir négocier une rupture anticipée d'un commun accord afin de partir sans esclandre.

Pour ceux qu'il se le demande la seule raison pour laquelle j'ai accepté cette situation c'est parce que salaire et mieux qu'aucun revenu.

J'espère que vous aurez des réponse à mes questions. J'ai un rdv la semaine prochaine pour reparler de mon départ.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Je veux pouvoir négocier une rupture anticipée d'un commun accord afin de partir sans esclandre.

Votre réponse est dans cette phrase (refusé)

J'ai proposé une rupture anticipée d'un commun accord à mon employeur qu'il a refusé.


Pour le reste voir l'inspection du travail.
Mais sachez que l'on ne démissionne pas d'un CDD.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci Misha-d'ok,

Je sais que la démission n'existe pas pour un CDD d'où la rupture anticipée.

Merci tout de même pour votre réponse, je compte appeler l'inspection du travail lundi.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une