Signaler

Paiement parking

Posez votre question gilles - Dernière réponse le 17 juil. 2017 à 21:06 par Gilles
Bonjour,
je viens de recevoir un courrier des HLM
me disant qu'a partir du mois d'aout l'accès au parking de notre résidence
équiper d'une barrière sera payante pour chaque voiture de 20 euros par mois
ces appartements ont été construit en 1955
je paye déjà un surloyer et des impôts locaux en fonction de mes revenu
de plus il à CINQ ans j'ais du payer pour le local à moto 15 euros par mois

âgés de 55 ans il est difficile aujourd'hui de s'engager pour un crédit sur l'immobilier
à t'on la possibilité de s'opposé au paiement de ce nouvelle impôt

merci pour votre réponse
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Ce n'est pas un impôt c'est la contrepartie d'un service.

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour
vous pouvez ne pas payer en n'utilisant pas le parking .
A vous de voir si le coté pratique du parking à coté de chez vous vaut les 20 euros par mois .
Gilles- 17 juil. 2017 à 16:36
J'habite dans cette résidence depuis 1986
J'ai toujours utilisé le parking sans payer
Mes voisin de même
Il y a 80 appartement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
votre bail mentionne t-il que vous avez la jouissance du parking ?
Gilles- 17 juil. 2017 à 16:34
Merci pour votre reponse
Je vais consulter mon bail
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'ai toujours utilisé le parking sans payer
Mes voisin de même

Oui, et ?
en 30 ans, les mœurs ont beaucoup évolué.
En 1986, c'était une voiture par foyer, aujourd'hui, en avoir deux est la norme, même en hlm (quitte à ce que la première soit une épave qui ne roule même plus, c'est pas grave, on a une place de parking pour la laisser).
Sans parler des voisins irrespectueux qui squattent les parkings 'ouverts', même si ils sont privés.

On se retrouve donc avec des situations de saturation. Ou certains locataires n'ont jamais de places parce qu'ils vivent aux mauvais horaires.

La solution pour régler ce genre de situation est généralement l'affectation de places, cumulé au contrôle d'accès.

Le problème, c'est que quand il y a 120 voitures pour 100 places, c'est l'affectation.
Comment on fait pour décider qui aura une place et qui n'en aura pas ?
Et bien, on applique l'offre et la demande.
On fait payer.


Gilles- 17 juil. 2017 à 21:06
Nous n'avons pas de problème sur le nombre de place disponible
Il est vrais que des voitures sont laisser a l'abandon qu'elle ne sont pas utilise
Cela concerne deux familles sur toute la communauté
L'état a trop peur de leur dire quoi que ce soit
Et nous faire croire que payer un parking est la solution
Nous sommes sur que les véhicules non roulant resteront
Il ne faut pas oublier que le parking doit être facture 20 euros et qu'il augmentera chaque année ce qui représente sur l'année 240 euros pour utiliser une voiture pour ce rendre au travail je prend ça pour un impôt de plus
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une