Garde de ma fille

Giulia - 17 juil. 2017 à 20:25 - Dernière réponse : sophiag 37858 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 7 janvier 2018 Dernière intervention
- 17 juil. 2017 à 23:12
Voilà mon ex a pris ma fille du jour au lendemain
Pretextant que je suis violente or il a fais 15mois de prison en 2010 pour violence sur moi meme
Bref calomnie de la je recois des sms de sa part disant que je ne suis plus la mere que c'est une autre qu il lui change de prenom etc
De la je l assigne en référé au jaf je passe et son avocate dit carrement que je suis folle que je suis allee en psychiatrie encore mensonge et la partie adverse donne des attestations comme quoi je ne lave pas ma fille quelle a meme de la crasse encore faux moi attestation diverses de differents milieux comme quoi je suis une bonne maman mais que cest un homme violent javise le juge aux enfants et la partie adverse lors du jaf dit que cest eux ah oui aussi que maltraite ma fille pensez vous que les juges voit la vérité?
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
sophiag 37858 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 7 janvier 2018 Dernière intervention - 17 juil. 2017 à 21:43
+1
Utile
2
Bonsoir
Déja, on pense que le manque de politesse est une mauvaise chose.
Ensuite, on ne comprends rien à votre question, désolé!
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
DorisOups 18649 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 17 juil. 2017 à 21:53
coucou Sophiag

+10
et je n'ai rien compris non plus
sophiag 37858 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 7 janvier 2018 Dernière intervention > DorisOups 18649 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 17 juil. 2017 à 23:12
Lol, abusé
Commenter la réponse de sophiag
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une