Signaler

Envie de démissionner

Posez votre question Willi243 6Messages postés mardi 18 juillet 2017Date d'inscription 19 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 23 juil. 2017 à 08:12 par Veilleur62
Bonjour,
Alors voilà j'ai 17ans j'ai un contrat d'emploi saisonnier qui dure jusqu'au 31aout mais j'aimerais démissionner car le travail que j'ai fait et en cuisine et je n'ai aucun diplômes de cuisines à la fin de ma soirée j'ai des douleurs à mon dos j'ai très peu de jours de repos alors que dans mon contrat c'est marque que je dois faire 17h par semaine mais j'en fais plus de 30
Voilà donc je voudrais démissionner sans que mon patron porte plainte ai-je le droit ?
Merci
Afficher la suite 
Utile
+2
plus moins
Bonjour Willi243,

Etes-vous encore en période d'essai ?
Si oui, c'est simple. Vous pouvez rompre votre contrat avec un petit préavis.
Si non, vous êtes juridiquement obligé d'effectuer la totalité de votre contrat. Si vous le quittez, votre employeur peut vous réclamer des dommages et intérêts correspondant aux salaires de la période durant laquelle vous n'avez pas travaillé.

Une fois la règle rappelée, je suis là aussi pour vous essayer de trouver des solutions.
Vous êtes mineur, le contrat de travail a-t-il été signé par vos parents ?
Avez-vous passé une visite médicale d'embauche ?

Votre employeur n'a pas le droit de vous faire travailler 30 heures alors que votre contrat est de 17 heures.
Essayez de conserver des preuves (comme vous prendre en photo au travail).
Vous pourrez alors demander l'aide de l'Inspection du travail.

Bon courage
Observateur845 3Messages postés mardi 18 juillet 2017Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 11:58
Willi243, Il faut noter vos heures sur un carnet, heure d'arrivée -heure de départ du lieu de travail, les temps de pause s'il y en a, les tâches effectuées, jour de repos en compensation si c'est le cas ou pas. Notez bien le maximum d'informations utiles à prouver votre bonne foi. Complétez effectivement par des photos faisant apparaitre l'heure de prise des photo en tenue de travail pendant votre service et si possible en compagnie d'au moins l'un ou l'une de vos collègues de travail. Seuls ces éléments pourront vous être favorables.
Avant de rompre votre contrat assurez-vous de savoir s'il y a des séances de conseils juridiques gratuits dans votre ville afin de vous faire correctement conseiller sinon déposer une demande de conciliation auprès du tribunal des Prud'hommes ( Généralement présents dans les TGI/Tribunal de Grande Instance) afin de laisser trace de votre désaccord avec votre employeur et en vertu des clauses du contrat, joindre copie(s) du contrat. J'espère ne rien oublier car normalement seule(s) cette ou ces démarches administratives et juridiques vous permettrons de bénéficier des allocations de chômage.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Willi243,

Où en êtes-vous ?

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
Bonjour de quand date votre contrat, théoriquement vous devriez pouvoir dénoncer le contrat du fait qu'il n'est pas respecté, pour peu qu'il ne vous paie pas les heures supplémentaires effectuées et ou non compensées.
Après il faut voir avec les nouvelles définitions des contrats conclus depuis la loi El Khonnerie, si les clauses ne sont pas unipersonnellement à l'avantage de l'employeur
Veilleur62 937Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 23 juillet 2017 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 16:46
Aujourd'hui, c'est votre 6ème jour, vous êtes encore en période d'essai. Et vous n'avez qu'un seul de jour de préavis à faire.
Il faut donc qu'aujourd'hui ou demain au plus tard vous remettez à votre employeur la lettre suivante :
Monsieur,
Je vous informe que j'ai décidé de rompre la période d'essai de mon contrat à durée déterminée.
J'effectuerai ma journée de préavis le ...
Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

Vous pouvez essayer de lui remettre directement (en main propre) en lui demandant d'en accuser réception sur une copie de la lettre.
Sinon, demain, vous allez à la Poste et vous lui expédiez cette lettre en recommandé avec accusé de réception.

A plus
Répondre
Willi243 6Messages postés mardi 18 juillet 2017Date d'inscription 19 juillet 2017 Dernière intervention - 19 juil. 2017 à 04:50
Et est ce qu'il me paiera les heures comme au prix que c'est marquer dans le contrat ?*
Répondre
Veilleur62 937Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 23 juillet 2017 Dernière intervention - 19 juil. 2017 à 06:56
Bonjour Willi243,
Il est obligé de vous payer les heures de votre contrat. Il doit le faire rapidement (normalement dès la 1ère paie qui suit la fin du contrat).
Mais tous les employeurs ne respectent pas facilement le code du travail.
Pour certains, pour les obliger à respecter leurs obligations, il faut aller devant un tribunal spécial, le Conseil des Prud'hommes.
A +
Répondre
Willi243 6Messages postés mardi 18 juillet 2017Date d'inscription 19 juillet 2017 Dernière intervention - 19 juil. 2017 à 04:51
Est pouvez vous m'expliquer ce qu'un préavis merci
Répondre
Veilleur62 937Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 23 juillet 2017 Dernière intervention - 19 juil. 2017 à 07:04
Le préavis :
Lorsqu'une des 2 personnes (l'employeur et le salarié) ayant signé le contrat met fin au contrat, la rupture ne se fait pas immédiatement. Cela s'appelle le préavis.
Ainsi, lorsqu'un l'employeur licencie un salarié, il y a encore une période de travail (sauf faute importante) pour que le salarié ne se retrouve pas du jour au lendemain sans employeur.
Dans votre cas, lorsqu'un salarié met fin à son contrat de travail, cee salarié doit encore une période de travail à son employeur (pour vous, elle n'est que d'un jour) pour que l'employeur puisse s'organiser pour le remplacer.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
-2
plus moins
Bonjour Adriano, je vous suggère d'y aller avec prudence car il n'est pas certain que vous obteniez ces aides. Vous avez un emploi et lui est sûr pour le moment alors que l'obtention de ces aides n'est pas garantie puis Pôle-emploi risque de vous faire perdre pas mal de temps et compromettre votre situation.
Je suis demandeur d'emploi en ASS, bénéficiaire d'une RQTH par rapport à mes précédentes activités dans les transports, ça fait déjà un an que je cours après possibles aides, le rendez-vous d'information s'est fait. C'est après que ça se complique, que votre obtention de subvention deviennent l'arlésienne si vous n'avez pas d'apport,ou pas de garantie à offrir à l'ADIE, ce qui est mon cas pour ces deux organismes. Vis-à-vis de ma RQTH je devrais pouvoir obtenir la subvention d'au moins 5000 E en 2016 par l'accompagnement de TEC GE COOP/Agefiph mais je n'ai pas pu avoir cette subvention du à mon absence d'apport d'au moins 1500 E.
Par rapport à tous les retards accumulés de part et d’autre je me retrouve en restriction bancaire depuis le début du mois ; Plus de chéquier et découvert limité à 40 E jusqu'à la fin de l'année avec la banque postale ; Vous enlever les frais bancaires sur 500 E, vous voyez ce qu’il vous reste pour vivre, assurer vos charges, et nourrir votre animal de compagnie si c’est le cas, moi j’ai un chat et il hors de question que je m’en sépare et ou le laisse dépérir. Sans compter qu'avec plusieurs aléas, pannes informatiques bénéficiant de la garantie ou non pour les autres, ils m'ont pompé jusqu'à présent près de 600 E en frais d'impayés. Y ont contribué les charges courantes plus les périodiques suivantes ; Frais de renouvellement de permis lourds et cartes professionnelles des transports. Plus les frais de son véhicule ^personnel et vous vous retrouvé très vite en dépassement etc. Tout se mord la queue.

Depuis le mois de mai Pôle-emploi m’a fait savoir qu’ils n’avaient plus le droit d’accorder d’acomptes aux bénéficiaires de l’ASS (allocation en dessous du montant du RSA) suite à une décision gouvernementale. Après ces messieurs députés voire empotés du cerveau veulent vous réduire nos allocations pour soi-disant stimuler les D.E à repartir vers l’emploi.
Ce qui nuit énormément par rapport à mes autres objectifs professionnels, à savoir proposer mes services pour des convoyages de véhicules, conduite d'autocars en tourisme en plus de celle de l’AE que je suis sur le point de créer dans un tout autre domaine. Mais cette restriction risque de me pénaliser sérieusement lors de déplacements en France et à l'étranger, de jour comme de nuit.

Car avez-vous déjà essayé de mettre du carburant en pleine nuit avec une carte électron dans une station gérée par paiement CB c'est impossible de se dépanner et c'est ce que je crains le plus que ça me ruine mon autonomie et efficacité d'action. De même pour pouvoir acheter un billet de train dans l'urgence pour les besoins de l'activité.
Je vous suggère donc la plus grande prudence avant d'abandonner votre emploi. Eviter d’avoir à faire à leurs services autant que possible si ça n’a pas encore été votre cas. Car vos difficultés pour ces organismes comme Pôle-emploi et certains autres,sont le cadet de leurs soucis si vous vous enlisez avec les délais qui risquent d'être plus longs que prévus. Par contre, si vous ratez un rdv de leur part vous courez le risque d’une radiation si vous ne justifiez pas le/les motifs.

J'ai demandé l'année dernière déjà par rapport à mon projet un rdv le 26 février, je ne l'ai réellement obtenu que 4 mois 1/2 plus tard, obtenu puis annulé pour cause de formation de ma conseillère du moment puis enfin effectué, avant fusion de plusieurs agences P-E.
Les employés titulaires eux ont leur emploi et virements sans souci.
Voilà méditez toutes les informations que je viens de vous donner afin de ne pas commettre d'erreur. Bon chacun de nous à ses particularités bien sûr mais attention !!
J'ai du attendre de novembre 2016 (date de péremption de mes FCOs) à février une remise à jour de mes formations obligatoires alors que j'en avais déjà informé ma conseillère bien avant ces dates.
Cleopotamine 2499Messages postés dimanche 9 décembre 2012Date d'inscription 23 juillet 2017 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 06:50
Bonjour,

Votre intervention n'est pas vraiment pertinente car il n'a que 17 ans et je pense que c'est un job d'été !

En outre l'ASS est plus élevée. :489.32 pour un mois de 30 j contre 472 euros pour le RSA.
Répondre
dna.factory 14451Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 21 juillet 2017 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 07:33
Il dit qu'il voit pas le rapport...
Si vous avez un sujet ouvrez votre propre sujet, plutôt que de poster un texte (de toute façon trop long) sans rapport.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une