Signaler

Partage d'un bien [Résolu]

Posez votre question Augustine - Dernière réponse le 21 juil. 2017 à 15:20 par ;;
Chers Maîtres,

Je souhaiterais avoir des informations concernant le partage d'un bien. En effet, je suis légataire dans une succession. Il m'a été légué un terrain que je souhaite vendre. Mais voilà, j'apprends que je dois donner un tiers du terrain aux deux enfants du Propriétaire.

Ce propriétaire est mon grand-père (père de mon père) qu'il n'a pas reconnu. Et ces deux garçons (héritiers) sont aussi les petits enfants de ce propriétaire qui se sont fait reconnaître par le propriétaire alors que c'est leur grand-père aussi au même titre que moi. (leur père étant aussi un fils non reconnu de ce monsieur).

Je voudrais savoir comment se calcul la somme que je dois leur verser.
1. Est ce la valeur du terrain au décès du grand-père qui doit être divisée ?
2. Est ce la valeur du terrain à la vente qui doit être divisée ?

Je ne sais que faire et pourtant je me suis rapprochée d'un notaire qui me dit une chose et d'un autre qui me dit autre chose.

Dans l'attente d'une réponse à ma demande, recevez Chers Maîtres mes salutations les plus respectueuses.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour La situation est simple: votre père n'ayant pas été reconnu, vous êtes une légataire sans être héritière présomptive.En revanche, il semblerait que les deux garçons, bien qu'étant " biologiquement les petits-enfants" de cet homme, aient été reconnus comme ses enfants . il s'ensuit qu'ils sont héritiers réservataires , leur réserve s'établissant à 1/3 chacun.
C'est pour cette raison que vous devez leur verser à chacun 1/3 du prix de vente du bien (réduction du legs fait en votre faveur).
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une