Cogérants sous FICP et pas les mêmes droits [Résolu]

Adansa - 20 juil. 2017 à 18:26 - Dernière réponse : sleepy00 11016 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 21 juil. 2017 à 13:54
Bonjour,
Cogérants d'un commerce mis en liquidation judiciaire le 8 décembre 2008. Le dernier jugement a eu lieu le 8 janvier 2013 avec une inscription FICP pour 5 ans.
Pourquoi mon cogérant, qui est à la même banque que moi, a-t-il toujours pu avoir chéquier et pas moi ? De plus, il a eu une carte visa électron très peu de temps à présent il possède une carte visa normale tandis que moi j'ai toujours une électron.
Je bataille depuis des années pour comprendre 'cette injustice' de 2 poids 2 mesures. J'ai même changer de banque avec bien du mal pour être dans celle de mon cogérant Et je n'ai que des réponses nébuleuse.
Et je commence à avoir beaucoup de difficulté pour régler des factures étant en séparation alors que je n'ai jamais été dans le 'rouge' à la banque et que j'ai de l'argent sur mon compte.
Peut-on me laisser dans cette situation sans chéquier et carte normale au risque de me retrouver avec des impayés qui me reconduisent vers la Banque de France ?
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
sleepy00 11016 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 20 juil. 2017 à 18:53
0
Utile
impossible de vous répondre à la place de votre banque
la situation économique de l'autre personne était peut être meilleurs
ou il avait un conseiller avec qui il a pu négocier
Commenter la réponse de sleepy00
0
Utile
1
Merci Sleepy00 de votre prompte réponse.
La situation financière de mon cogérant n'était pas meilleure que la mienne bien au contraire donc j'en déduit que c'est au bon vouloir du conseiller de l'agence bancaire où se trouve notre compte. C'est bien cela ?
sleepy00 11016 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 21 juil. 2017 à 13:54
dans ce genre de cas, la banque est en effet seule décisionnaire de vous accorder ou pas des faveurs, genre chequier...
Commenter la réponse de Adansa
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une