Signaler

Fixation de clauses de prise en charge [Résolu]

Posez votre question DTX5 3Messages postés lundi 24 juillet 2017Date d'inscription 24 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 24 juil. 2017 à 15:38 par DTX5
Bonjour,

J'ai , en accord avec les membres de la famille (mes 2 frères et ma mère), pris en charge la garde et l'aide à domicile de ma mère. Pour cela j'ai déménagé et j'ai obtenu une mutation professionnelle et un temps partiel. En échange de cette contribution, ma mère m'héberge gratuitement dans sa maison qui est grande.
Ma mère a fait donation de sa maison à la fratrie et le conseil de famille, gère son quotidien. Tout acte étant contresigné par au moins un de mes frères.
Ma double question est la suivante : Je souhaite acter devant notaire, cette situation, conduisant à occuper un logement à titre gratuit en échange d'une assistance du type aide familiale, Est-ce possible ? Cette situation modifie-t-elle l'équilibre entre les 3 enfants et les conditions d'exercice de l'indivision lorsque notre mère aura disparue ?
Merci.
Utile
+0
plus moins
Est-ce possible ?
Réponse affirmative, par une convention d'indivision acceptée par tous reçue par acte notarié.
(Copier-coller)
La convention d'indivision : pour mieux gérer
view-source:http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/658-la-convention-d-indivision-pour-mieux-gerer#q=convention+d%27indivision&cur=1&url=%2F
DTX5 3Messages postés lundi 24 juillet 2017Date d'inscription 24 juillet 2017 Dernière intervention - 24 juil. 2017 à 15:37
un grand merci de ce retour et du lien, cela répond à ma question
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Cette situation modifie-t-elle l'équilibre entre les trois enfants?
Je pense que vous voulez dire par-là: lors de la succession de ma mère sera-t-il tenu compte de cet avantage (logement)?
La réponse est non. En effet , dans votre cas, cet avantage indirect ne revêt aucun des critères retenus pour les libéralités (donations). En conséquence, conformément à la nouvelle jurisprudence de la Cour de cassation, aucune juridiction ne requalifierait cette situation avec réintégration dans la succession.
DTX5 3Messages postés lundi 24 juillet 2017Date d'inscription 24 juillet 2017 Dernière intervention - 24 juil. 2017 à 15:38
merci, oui ce complément de réponse est important. Il règle un aléa, au moment de la succession.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une