Signaler

Adoption simple et droits de succession [Résolu]

Posez votre question Nicole FERRIERE - Dernière réponse le 29 juil. 2017 à 13:44 par condorcet
Bonjour,
Ma grand-mère veuve de feu mon grand-père a adopté ses deux belle-filles majeures par adoption simple. L'une d'elle est décédée. La règle de la fente s'applique pour la représentation d'un pré-décédé. Mes cousins bénéficient-ils de l'abattement fiscal des 100 000 euros?

Merci pour votre réponse.

Nicole FERRIERE
Utile
+0
plus moins
Bonjour
S'agissant de l'adoption des enfants de son épouse par votre grand-père, ces belles-filles bénéficient de l'exception à la règle fiscale, à savoir que l'abattement personnel de 100000 euros leur est applicable.
;;- 29 juil. 2017 à 11:47
Réponse annulée car ne correspondant pas au cas invoqué et que j'ai mal lu. Je vais revenir.
La grand-mère est décédée?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour votre réponse.
Vous obtiendrez une réponse lorsque la question sera claire.
Tout et n'importe quoi.

Ma grand-mère veuve de feu mon grand-père a adopté ses deux belle-filles majeures par adoption simple.
Que désignez-vous sous le nom de "belles-filles" ?
Quel lien avec le grand-père ?

L'une d'elle est décédée.
Célibataire ?
Veuve ?
Mariée ?
Avec ou sans enfant ?
Testament ou pas ?
Qui hérite de quoi ?

La règle de la fente s'applique pour la représentation d'un pré-décédé.
Que viennent faire la "fente" et le "représentation" dans cette affaire ?


Mes cousins bénéficient-ils de l'abattement fiscal des 100 000 euros?
Que viennent faire VOS cousins dans cette succession, celle de cette "belle-fille" adoptée ?
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une