Signaler

Succession des parts d'une sarl

Posez votre question meheva# - Dernière réponse le 12 août 2017 à 07:14 par meheva#
Bonjour,

Le père de mes enfants est décédé , il était gérant majo d'une sarl . Mes enfants sont mineurs est ce une obligation de reprendre les parts de la société ? ou est ce possible de prendre le reste de l'actif sans la société?
Utile
+1
plus moins
La succession pour mes enfants mineurs comprend des dettes, puis je accepter les parts de la société et demander ensuite la liquidation de celle ci?

Comme l'a laissé entendre Poisson92, le juge des tutelles fera le point de l'actif et du passif de la succession.

Il faut une majorité importante pour décider la cessation anticipée d'une société.
Si la SARL marche bien, le ou les associés ne vont pas apprécier.

Cordialement
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
non
Les parts sont une partie des biens de la succession et toute acceptation ou refus est obligatoirement global.

S'agissant d'enfant mineur vous avez de plus besoin de l'accord du juge des tutelles pour refuser la succession (et le fiat que vous ne comprenez pas à quoi sert la SARL ou ce que valent les parts n'est pas un motif pour lui de valider le refus de succession)


Une SARL ayant forcément d'autres associés rapprochez vous d'eux pour voire quoi faire des parts !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Comme vous le confirmeront sûrement les spécialistes du droit successoral (Condorcet, gayomi, ;;, ...), une succession forme un tout. Les héritiers ne peuvent pas choisir d'hériter un bien et non un autre.

Néanmoins, des parts sociales peuvent se céder.
Le père de vos enfants a peut-être un associé, voire un salarié qui serait intéressé par la reprise de la SARL ?

En attendant, si le père de vos enfants était le seul gérant, il faut prendre des dispositions pour que la société fonctionne. Sinon, la valeur des parts risque de chuter vite.

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonne remarque veilleur
Les autres associés ou plus tard les enfants, peuvent se retourner contre vous si vous ne prenez pas les mesures pour préserver la valeur des parts
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Est-ce le fait de ne pas avoir cité l'éminent Poisson92100 (ce n'est pas une moquerie) qui m'a valu un -1 ?
On se fait vite descendre sur ce forum !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
alors la société a des dettes, est ce que peux reprendre les parts pour mes enfants et liquider cette dernière?
Poisson92100 19685Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 19 octobre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:18
la liquidation suppose le vote en AG des associés
contacter le ou les autres associés ! (une SARL a légalement au moins deux associés)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
La succession est un tout mais comme il y a une SARL cela peut valoir le prix d'une PME comme zéro et beaucoup d'ennuis.

Urgent de bien se faire entourer, voir un bon expert comptable avocat pour évaluer la Sarl et ses dettes. Si la compta est bien tenue, ou si c'est un bastringue, si elle est solvable ou endettée avec des crédits.

Et d'agir vite surtout nommer un gérant provisoire -de confiance- AG
surtout, s'il y a du personnel et des fournisseurs, clients, à payer encaisser, sinon c'est liquidation judiciaire assurée.

Méfiance avec les 40% qui peuvent profiter de la situation.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
La société a un associé "absent", pas de salariés , juste dettes urssaf et impots!
Veilleur62 1047Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 8 octobre 2017 Dernière intervention - 11 août 2017 à 13:51
Bonjour meheva,

La SARL a-t-elle un actif (biens, ...) permettant de régler ces dettes ?

Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Alors la société a des dettes , insuffissance d'actif!
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une