Absences dûes à un autre emploi [Résolu]

cristina33310 4 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:08 - Dernière réponse :  cristina33310
- 10 août 2017 à 10:30
Bonjour,

Actuellement je suis en CUI avec l'Université pour 20h par semaine et en CDI avec une autre entreprise qui m'employais au départ pour 60h par mois et qui m'ont mis à temps complet depuis le mois de mars 2017.
J'ai un soucis avec cette dernière les ayant averti depuis le mois de Février2017 que je travaille de 16h à 20h avec l'université et que je pourrai faire uniquement les vacations du matin ce qui était le cas jusqu'à maintenant depuis le mois de mars.
Sur mon planning d'aout ils m'ont mi des vacations de 14h à 22h que je ne pourrai pas honorer.
Que me conseillez vous de faire ?
Merci d'avance
Afficher la suite 
4Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention

10 réponses

Répondre au sujet
Veilleur62 1090 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 3 décembre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:24
+2
Utile
5
Bonjour,

On résume :
- vous êtes en CUI pour 20 heures par semaine,
- vous êtes en CDI à temps complet, soit 35 heures par semaine.

Vous travaillez donc 55 heures par semaine, ce qui est totalement interdit.
Il va falloir faire un choix.

Cordialement
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
cristina33310 4 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:43
Bonjour,

J'ai eu le temps complet bien après mon cui j'étais à 60h auparavant et ils ont eu besoin de moi
cristina33310 4 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:44
Bonjour,

Je pense qu'on a le droit de travailler 55h par semaine
Veilleur62 1090 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 3 décembre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:47
Pourtant, Poisson92100 et moi avons un Code du travail qui dit le contraire.
Poisson92100 21289 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention > Veilleur62 1090 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 3 décembre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 16:09
le risque pour vous est
- si un employeur le découvre il prendra d'office les mesures pour réduire
- absence d'indemnisation en cas d'accident du travail
...
cristina33310 > Poisson92100 21289 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 10 août 2017 à 10:30
Bonjour,

Mes 2 employeurs sont au courant tous les deux.

Merci de vos réponses
Commenter la réponse de Veilleur62
Ysabe_l 7778 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 17:25
+1
Utile
Bonjour

Pourquoi avoir accepté le temps complet puisque vous saviez que ça n'allait pas être possible ?
Commenter la réponse de Ysabe_l
Poisson92100 21289 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:25
0
Utile
2
Bonjour
Un employeur n'a pas à se préoccuper de vos "autres emplois"...si votre planning n'est pas changé et que vous êtes absent pour ce qui est prévu l'après midi ces absence peuvent vous faire licencier...
->discutez très vite avec votre patron pour qu'il accepte de changer votre planning !
Poisson92100 21289 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:27
et en tant qu'employé vous ne respectez pas le code du travail (max 48h /semaine et max 44/h en moyenne sur 12 semaines....) si vous avez un temps complet (35 h/semaine plus 20h/semaine)
cristina33310 4 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 15:42
il ne veut rien savoir
Sans compter que mon temps complet dure jusqu'à fin décembre et que mon cui jusqu'en janvier 2018
Commenter la réponse de Poisson92100
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une