Signaler

Vente d'un bien immobilier bloquée par indivisaire sans réponse

Posez votre question nehemie - Dernière réponse le 10 août 2017 à 16:45 par nehemie
Bonjour,
Nous sommes 4 enfants héritiers en indivision d'un appartement. 3 d'entre nous souhaitons vendre. Notre frère, qui n'a pas donné de nouvelles depuis plusieurs années, vit aujourd'hui aux Bahamas.
Il y a plus d'un an, nous avons trouvé des acheteurs pour le bien, avons signé devant notaire un engagement de ne pas refuser la vente et les acheteurs une promesse d'achat.
Notre frère a contracté des dettes il y a 26 ans auprès de nos parents. Aujourd'hui il conteste le décompte de succession du notaire, souhaite voir sa dette effacée, toucher le quart du produit de la vente de l'appartement et bloque celle-ci tant que nous ne lui garantissons pas ses exigences. L'assignation à comparaître qui lui a été envoyée par l'avocat en août 2016, par l'intermédiaire d'un huissier international et de l'attorney aux Bahamas n'a pas à ce jour été renvoyée par celui-ci et risque de ne jamais l'être. Notre frère ne répond pas à nos appels/courriers.
Les acheteurs pressent la vente : ils attendent leur bien depuis maintenant 18 mois.

Est-il possible de saisir le tribunal (lequel ?, sous quelle forme ?) afin d'autoriser et réaliser la vente ? Quelle procédure est-il possible d'engager ? Un juge peut-il statuer, l'ordonnance peut-elle être appliquée si notre frère ne répond pas aux assignations ou si celles-ci ne sont pas renvoyées ? Un juge en référé pourrait-il faire procéder à la liquidation des comptes de l'indivision ?

Merci d'avoir pris le temps de nous lire,
cordialement.
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Sous réserve qu'il n'y ait pas d'usufruitier sur ce bien, consultez un avocat pour évaluer , compte tenu des circonstances de l'espèce, les chances d'aboutir du moyen prévu par l'art 815-5-1 du code civil.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci de votre réponse rapide. Notre avocat malheureusement semble dépassé par ce dossier et ne donne plus de nouvelles. Pouvons-nous directement saisir le TGI et sous quelle forme ?
Il n'y a pas d'usufruitier sur le bien.
;;- 9 août 2017 à 21:19
Bonjour
Non, pour saisir le TGI, il faut obligatoirement un avocat.Si le vôtre ne sait pas comment s'y prendre, choisissez-en un autre qui soit réellement spécialisé ou dont l"une des activités dominantes est le droit des successions.
Répondre
nehemie- 10 août 2017 à 16:42
merci beaucoup pour vos conseils
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins

Aujourd'hui il conteste le décompte de succession du notaire, s,


Sur quel montant porte cette contestation ?

souhaite voir sa dette effacée


Quel est le montant de cette dette ?

Nous sommes 4 enfants héritiers en indivision d'un appartement.

Quel prix de cession pour ce logement ?
nehemie- 10 août 2017 à 16:45
Bonjour,
L'appartement constitue la totalité de la succession, la promesse d'achat s'élève à 118 000 euros. La part de chacun devrait donc être d'environ 29 000 euros, moins les frais de notaire, d'avocat et d'agence. La dette avec les intérêts quant à elle est estimée à 50 000 euros...
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une