Signaler

Abus de pouvoir proprio

Posez votre question maha - Dernière réponse le 10 août 2017 à 22:44 par djivi38
Bonjour,
Jai un gros pb avec mon propriétaire étant rentrer dans le logement le premier janvier depuis rien ne va. Il y a eu un problème d évacuation la machine a laver a donc étais abimer j'ai du la jeter . Le chauffeau fuit il ne vient jamais le réparer. Mais ce n est pas le plus gros pb je lui dois un loyer alors monsieur a attendu que l on parte en vacance pour venir couper l eau et l electricitee . Je ne sais pas que faire le notaire ne réagit pas je vais quitter le logement seulement le préavis est de trois mois et la je voudrais partir avec un préavis de un mois que puis je faire je suis a bout ! Merci ..
Utile
+0
plus moins
bonsoir regardez si votre ville fait partie ds zones a flux tendu pour le relogement , si oui invoquez le dans le préavis il baissera a un mois .
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonsoir,

si le logement se trouve en zone tendue, ça vous donne droit à un préavis de 1 mois. précisez bien dans cotre courrier de congé R+AR que vous donnez votre congé avec un préavis de 1 mois pour motif de zone tendue.
Vérifiez ici :
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20130512&numTexte=4&pageDebut=07959&pageFin=07967

Un prévis démarre, de date à date, à la réception de votre R+AR (ou de votre remise en main propre contre émargement sue les 2 exemplaires identiques que vous aurez préparé ou le jour du passage de l'huissier (à vos frais) même si votre bailleur est absent.
Gardez copie & récépissés.
Vous restez redevable du loyer + charges jusqu'à la fin de votre préavis, sauf si relocation avant la fin dudit préavis.

CDT.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une