La pension de réversion est elle suspendue en cas de pacs ?

maryse2po 3 Messages postés jeudi 10 août 2017Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention - 10 août 2017 à 14:11 - Dernière réponse :  Misha-d'ok
- 10 août 2017 à 14:38
Bonjour,
Je touche une pension de réversion de veuve de militaire. Peut on me la supprimer si je me pacse ?
Merci pour votre réponse, uniquement si elle est sûre
Cordialement
Afficher la suite 
3Messages postés jeudi 10 août 2017Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention

5 réponses

Répondre au sujet
Misha-d'ok - 10 août 2017 à 14:20
0
Utile
4
Bonjour,

Si vous vivez de nouveau en couple après le décès du fonctionnaire, vous perdez le bénéfice de la pension de réversion. Toutefois, vous pouvez demander à en bénéficier à nouveau si votre nouvelle union est rompue.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21819

Donc une simple vie de couple, vous perdez cette pension.
maryse2po 3 Messages postés jeudi 10 août 2017Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention - 10 août 2017 à 14:26
je vous remercie et en cas de colocation svp ?
Misha-d'ok > maryse2po 3 Messages postés jeudi 10 août 2017Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention - 10 août 2017 à 14:31
Une colocation avec son conjoint, dans le but d'obtenir des avantages c'est frauduleux !
maryse2po 3 Messages postés jeudi 10 août 2017Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention > Misha-d'ok - 10 août 2017 à 14:34
je parle d une colocation en general, n arrivant plus à régler mon loyer avec ma retraite je recherche la solution où bien sûr je pourrais garder ma pension de reversion egalement, si je voulais frauder je ne publierai pas ici, merci
Misha-d'ok > maryse2po 3 Messages postés jeudi 10 août 2017Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention - 10 août 2017 à 14:38
si je voulais frauder je ne publierai pas ici,
Nous en voyons de toutes les couleurs ici !

Vous n'avez pas d'APL ?
Commenter la réponse de Misha-d'ok
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une