Achat d'un appartement sur plan dans résidence de services [Résolu]

Volvoboxer 1 Messages postés mercredi 23 août 2017Date d'inscription 23 août 2017 Dernière intervention - 23 août 2017 à 19:22 - Dernière réponse :  Volvoboxer
- 16 déc. 2017 à 18:57
Bonjour.
Toujours marié mais vivant séparé de fait depuis 10 ans avec déclaration de revenus séparés avec deux adresses différentes bien sûr, je souhaite acquérir sur plan un appartement dans une résidence de services "seniors" livrable début 2018. Je financerai au comptant cet achat au fur et à mesure des appels de fonds par le notaire. Sauf que mon premier appel de fond viré chez lui en temps et en heure est toujours disponible car il refuse ma seule signature arguant ma condition de "marié" ce que je ne lui conteste pas. Pour finaliser cet achat avant le 31/12/2017, loi Censi/Bouvard oblige, quelle serait la "martingale" à actionner pour m'éviter la signature requise de ma toujours épouse, sachant que ce bien sera bien sûr à moitié pour elle en cas de décès.
Merci de renseigner (positivement !!!) j'espère.
Cordialement
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 15 déc. 2017 à 14:23
0
Utile
Bonjour,

Je ne sais pas si vous avez signer cette vente depuis mais la bonne nouvelle est que l'avantage fiscal de la loi Censi Bouvard est reconduit jusqu'au 31 décembre 2018 !


Bien cordialement,
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Volvoboxer - 15 déc. 2017 à 15:41
0
Utile
Merci de cette précision que je viens de découvrir également en surfant sur internet "Censi- Bouvard". A première vue il n'y aurait rien de changé dans les avantages et les inconvénients mais je voudrai en avoir confirmation car je suis toujours dans l'expectative vis à vis du notaire qui malgré trois relances ne donne toujours pas suite. Désespérant ou inquiétant? toute la question est là. Merci encore
Commenter la réponse de Volvoboxer
0
Utile
1
Bonjour
je présume, en fonction des éléments que vous indiquez, que vous êtes marié sous le régime de la communauté réduite aux acquêts et que vous ne disposez pas de deniers propres (argent provenant de donation ou de succession).
En conséquence, il n'y a aucune" martingale" et j'approuve la position de votre notaire.
Bonsoir.
Merci pour cette réponse qui, bien que ne résolvant mon contentieux m'oblige à penser autrement. En effet je me rallie à la cause de la double signature comme je l'ai spécifié par trois fois lors de mes différents contacts avec le secrétariat du notaire, sans suite à ce jour. J'attends donc le bon vouloir et avant la fin de 2017 si possible. Il y a urgence.
Merci encore
Commenter la réponse de ;;
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une