Signaler

RSA et implication de la métropole lyonnaise, question. [Résolu]

Posez votre question hyuzimo 4Messages postés mardi 12 septembre 2017Date d'inscription 12 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 12 sept. 2017 à 18:37 par hyuzimo
Bonjour,

Je vous explique brièvement ma situation, j'ai 26 ans, j'ai fais une demande récente pour le RSA sachant que j'étais précédemment étudiante (boursier) et que je vis chez un de mes parents.

J'ai donc rempli mon dossier à envoyer auprès de la CAF, qui a enfin considéré mon dossier comme traité après environ 2 bon mois de démarches et de paperasse.

Donc je me dis, chouette je vais enfin avoir une réponse définitive, sauf que non, surprise, ma CAF m'explique que la métropole va me contacter pour "traiter mon dossier et certainement me demander des documents supplémentaires".

Et effectivement j'ai bien été contactée par un "agent de la métropole" chargé de la "réinsertion", qui m'explique que je dois m'inscrire à Pôle emploi sans quoi je n'aurai pas droit au RSA, ce qui va bien évidemment rallonger les démarches d'un bon mois.

C'est pourquoi je viens vous demander de m'éclairer sur le fonctionnement précis du RSA et de l'implication de la métropole lyonnaise dans le processus de demande.

1/ Il me semblait que le RSA était un droit et je n'ai vu marqué nul part qu'un pré-requis pour l'obtention de ce dernier était d'être inscrit au pôle emploi, est ce que je me trompe? (Il me semble en revanche que lorsque l'on est déjà bénéficiaire, on peut être amené à demander l'inscription, mais aucunement le demander en tant que pré-requis pour l'attribution?).

2/ Quel est le rôle exact de la métropole dans ce processus, est ce que la CAF délègue le travail de gestion des dossiers à la métropole, qui a le dernier mot en ce qui concerne l'attribution de ce dernier?

3/ J'ai visiblement déjà un quotient familial de 175 euros mais je ne vois marqué nul part à combien j'ai droit pour l'instant, est ce que je peux déduire ce qu'on est susceptible de me verser en fonction du montant du quotient familial déjà visible?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses.
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

le RSA est un minima social, qui exige "en échange" de prouver que vous faites bien le nécessaire pour trouver du travail (même si être inscrit à PE n'est pas une garantie ni pour trouver du travail, ni pour prouver que réellement vous cherchez un travail).

Après chaque département a ses propres particularités concernant l'attribution et ses propres contrôles. C'est le département qui a le dernier mot.

Comment avez-vous un quotient familial à 175 euros ?

Je suppose que vous connaissez ces liens :

http://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/lutte-contre-l-exclusion/droits-et-aides/le-revenu-de-solidarite-active-rsa/article/quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-pour-beneficier-du-rsa

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19778

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
D'accord merci, donc pour ce qui concerne la métropole c'est bien cette dernière qui a le dernier mot.

Oui j'ai déjà consultée ces liens, mais dans les démarches justement il y a bien marqué droits et obligations du "bénéficiaire", ce que je ne suis pas actuellement.

Je comprends parfaitement qu'un suivi soit nécessaire, la question que je me pose c'est pourquoi on me demande déjà de m'inscrire au préalable alors que je ne suis pas encore bénéficiaire justement. Comme s'il s'agissait d'un pré-requis nécessaire pour l'obtention du RSA (ce que je ne vois marqué nul part), ou alors je comprends mal.

Pour ce qui est du quotient familial je n'en ai pas la moindre idée, il y a simplement marqué que c'est mon quotient familial actuel, il n'y a pas d'autres précisions, je n'ai pas reçu de mails ou de courriers pour m'expliquer pourquoi j'ai un tel quotient.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
"il y a bien marqué droits et obligations du "bénéficiaire", ce que je ne suis pas actuellement. "

Vous jouez sur les mots -:))

Il est tout à fait normal que le département s'assure que vous fassiez le maximum pour chercher un travail et ceci sans attendre de percevoir le RSA.

Une personne seule logée gratuitement ou bénéficiant de l'allocation logement touche 470 euros, mais toute entrée d'argent sera déduite.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je ne désire nullement jouer sur les mots, ça ne m'apporte rien concrètement, je me posais surtout la question de la légalité de la demande sachant que je n'étais pas encore bénéficiaire, il me semblait que le forum était justement là pour répondre à ce genre de questions.

Pour être tout à fait honnête, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une énième demande (plus ou moins légale) dans le seul but de prolonger les démarches nécessaires à l'attribution du RSA.

Et puis, juridiquement, les mots ont un sens et ils font souvent la différence lors de démarches légales.
dna.factory 14721Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 15 septembre 2017 Dernière intervention - 12 sept. 2017 à 18:09
Je ne désire nullement jouer sur les mots
A peine.
Vous admettez que le bénéficiaire doit absolument être inscrit à pole emploi, mais vous ne comprenez pas pourquoi vous devez vous inscrire pour devenir bénéficiaire.

En gros, pour vous :
On doit vous accorder le RSA de toute façon.
Au premier jour, on doit vous demander de vous inscrire à pole emploi.
Et si vous ne vous vous inscrivez pas à ce moment là, on arrête de vous donner le RSA et demande de rembourser éventuellement les sommes perçues (que vous n'avez évidemment plus).

Donc plus de gestion, donc plus d'argent perdu à payer les agents, et moins d'argent pour les bénéficiaires.
Tout ça parce que pour vous le premier réflexe de votre vie d'adulte était de demander des aides plutôt que de chercher à travailler (RSA avant pole emploi).
Répondre
hyuzimo 4Messages postés mardi 12 septembre 2017Date d'inscription 12 septembre 2017 Dernière intervention - 12 sept. 2017 à 18:37
"Tout ça parce que pour vous le premier réflexe de votre vie d'adulte était de demander des aides plutôt que de chercher à travailler (RSA avant pole emploi)."

Risible.

Vos jugements de valeurs ne m'intéressent pas, je ne vois pas au nom de quoi je n'aurai pas le droit de faire valoir mes droits au RSA qui est bel et bien un droit et pas une aide au passage (merci de souligner votre méconnaissance du sujet et du coup l'inutilité de votre message).

Vous ne connaissez pas mon parcours, ni mon niveau d'étude mais vous semblez prompt à juger les gens susceptibles de percevoir des "aides".

Amusant ceci dit, je ne pensais pas trouver des gens si obtus sur un forum supposément dédié à aider des gens se posant des questions.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
" il me semblait que le forum était justement là pour répondre à ce genre de questions. "

tout à fait, et je laisse à d'autres intervenants la possibilité de vous répondre.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une