Signaler

Indivision aidez moi

Posez votre question Lylydouce 2Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 19 sept. 2017 à 08:28 par condorcet
Bonjour,
Bonjour,
Je vous explique mon arriere grand pere a acquis un terrain en 1922 il a eu 5 enfants il en reste sur les 5 une seule en vie mais les autres ont eu des enfants donc sont heritiers mon pere a repris la sucession de son pere ou etait deja bati sur cette parcelle de terrain sa maison et il a avait donne droit a une demi soeur de mon grand pere qui n a rien avoir dans l indivision le droit de poser sa maison sur le terrain en indivision
A son deces une cousine se pointe avec un document disant qu elle a l usufruit de la maison elle nous assigne en justice pretextant que mon pere qui fait partie de l indivision n apas le droit de l empecher d user de sont soit disant bien et elle dit que sa mere qui fait partie de l indivision a donne a cette tante le droit de mettre sa maison sur le terrain se qui est totalement faux le terrain etant en indivision voila ma question comment peut elle pretendre l usufruit de la maison bati sur un terrain en indivision sachant que mon pere paye la taxe fonciere et que l indivision n a pas ete divisiser avec tous les autres heritiers?
Merci d avance
Utile
+2
plus moins
mon pere paye la taxe fonciere et que l indivision n a pas ete divisiser avec tous les autres heritiers?
Le problème se situe dans cette éternelle indivision se prolongeant depuis près d'un siècle, dont aucun des héritiers n'a eu le courage de prendre le problème à bras le corps pour en sortir par un partage, ou, à ce que un ou plusieurs de ces héritiers achètent la part des autres.

Cette situation abracadabrantesque permet à tous et à chacun de faire ce qu'il veut puisque tous sont propriétaires des lieux, même de construire une maison qui appartiendra à tous alors qu'il aura été le seul à la financer.
Si vous voulez sortir de cette ornière, il vous reste la solution de procéder à ce partage.
Si vous ne le faites pas, la Justice risque de décider d'un partage judiciaire avec éventuelle une vente des biens par adjudication aux enchères publiques.
Elle mettra tout le monde d'accord.

Dans le cadre de cette procédure engagée par cette cousine "éloignée" il y tout lieu de penser que le Tribunal saisi va renvoyer tout le monde dans ses cordes en invitant les parties à mettre de l'ordre dans leurs affaires.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Lylydouce 2Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - 18 sept. 2017 à 22:47
Bonjour et merci pour votre reponse


Mais etes vojs d accord sur le faite qu elle ne peut pas avoir l usufruit de se bien? Sans partage
Répondre
condorcet 23709Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 21 novembre 2017 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 08:28
Sans partage
Cette indivision maintenue par plusieurs générations successives est la conséquence de cet imbroglio.
Tout appartient à tous et rien à personne ne particulier.
De là à déterminer les droits de chacun des membres de cette indivision, le chemin sera long.
Il en est ainsi pour vous.
Rien ne permet connaître les vôtres.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une