Signaler

Ma belle mere veut faire des procedure pour avoir mon bebe

Posez votre question Jeune maman - Dernière réponse le 17 sept. 2017 à 07:15 par Jeune maman
Bonjour,
Je suis en couple non marier jeune mamn dun petit de 8 mois. Ma belle mere veut faire des procedure pour pouvoir prendre mon fils chez elle car moi je ne veut pas laisser mon fils seul chez elle car je nai pas confiance elle est toujour sous lenprise de lalcool et est deja tomber en depression. Je lui est toujour dit quelle pouvait venir chez moi le voir autant de fois quelle le souhaite elle a toujour refuser de venir. Je voudrait savoir quels sont ces droit et es ce que elle peut me prendre mon fils?
Merci de me repondre
Utile
+1
plus moins
bonjour l'article 371-4 du code civil "dispose que l'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants.seul l’intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l’exercice de ce droit
si tel est l’intérêt de l'enfant le JAF fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers ,parent ou non"
donc la mère de votre ami peut demander au juge aux affaires familiales un droit de visite et d"hébergement ,elle devra prendre un avocat et exposer sa demande ;de votre coté vous donnerez vos arguments pour que l'enfant soit vu chez vous avec des preuves du caractère dangereux de l'accueil chez une dame qui boit ect ect ect .... elle n'a aucun droit à vous prendre l'enfant sans votre accord ou sans une décision de justice...
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Jeune maman- 17 sept. 2017 à 07:15
Bonjour merci pour votre reponse. Es ce que moi je doit prendre un avocat aussi?
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une