Signaler

Avis de tiers détenteur sur compte joint après séparation

Posez votre question laure357 2Messages postés samedi 16 septembre 2017Date d'inscription 16 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 16 sept. 2017 à 18:14 par laure357
Bonjour,
J'ai reçu un avis de tiers détenteur pour les impôts de ex mari sur notre compte joint.

Nous sommes séparés de corps et de biens et en instance de divorce depuis mai 2014.

Je n'ai pas pu fermer le compte joint parce que ma banque me demande de le faire avec mon ex conjoint, mais lui ne veut rien savoir et ne veux pas fermer ce compte.

Aujourd'hui, je reçois cet avis et je ne sais pas quoi faire.

De plus, lui comme moi, sommes sous le coup d'un dossier de surendettement ( chacun de son coté) et je ne sais vraiment pas comment faire, ni quoi faire?

Quelqu'un peut m'aider s'il vous plait?

Merci de vos réponses.
Utile
+0
plus moins
bonjour

le compte joint étant toujours ouvert, il concerne juridiquement toujours votre mari et vous meme.
Toutes les dettes le concernant n'étant pas dans le plan, peuvent être prélevées sur ce compte avec frais d'atd d'environ 100 € pour la banque.

J'ose espérer (pour vous) que vous n'alimentez pas ce compte par vos salaires ou autre recette car votre mari peut le vider ou au moins en prendre la moitié
laure357 2Messages postés samedi 16 septembre 2017Date d'inscription 16 septembre 2017 Dernière intervention - 16 sept. 2017 à 18:14
Bonjour,

Non il n'y a plus rien qui va sur ce compte.. il est à zero depuis notre séparation. On ne s'en sert plus du tout. Juste que mon ex conjoint ne veux pas se déplacer pour le fermer.

On m'a conseillé hier de dénoncer le compte joint, mais je ne sais pas si je peux le faire du fait de l'avis.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une