Signaler

Pension alimentaire et remariage avec conjointe sans revenu [Résolu]

Posez votre question domissa 18Messages postés mardi 18 juin 2013Date d'inscription 21 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 21 sept. 2017 à 12:04 par sophiag
Bonjour, mon ex compagne me renvoie devant le juge des affaires familiales car ma situation a changé. D un côté depuis 8 mois mes revenus en intérim ont augmenté je suis passé d une moyenne de 800 euros à 1300 mais de l autre côté je me suis remarié et ma femme est sans revenus et a 2 enfants ( 15 et 18 ans ) qui vivent avec nous. Pourriez-vous me dire si vous vous êtes trouvé dans la même situation si le juge " doit "en tenir compte pour fixer le montant de la pension alimentaire ou il suivra uniquement le tableau des barèmes comme fait lors du premier jugement. Merci d avance de toutes les réponses que vous pourrez m apporter. Cordialement domie
Utile
+1
plus moins
bonjour
Le tableau n'est la qu'à titre indicatif pour nous, lambda
Sinon, le Juge ne prendra pas en compte les enfants de votre compagne, qui d'ailleurs, perçoivent une pension par leur père

sophiag 37774Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 octobre 2017 Dernière intervention - 20 sept. 2017 à 19:10
Pourquoi elle veut vous interdire de le voir et pourquoi l'obtiendrait t'elle ?

Vous n’êtes pas mal parti , faites juste une proposition au Médiateur et une suggestion, celle de proposer 100 euro pour ensuite, permettre de monter à 120. ou 130 maximum

Si vous vous mettez d'accord avec le Médiateur, il se pourrait meme que l'audience 'est pas lieu
Quand au retrait de votre droit de garde, faut t'il qu'il y ai un motif grave et prouvable
Répondre
domissa 18Messages postés mardi 18 juin 2013Date d'inscription 21 septembre 2017 Dernière intervention - 20 sept. 2017 à 19:24
Parce qu' elle ne supporte plus de me voir. Et non je ne vois aucune raison de m enlever mon fils. Sauf fausse accusation. Pour le montant de la pension je veux bien augmenter mais je crains comme je suis intérimaire que maintenant que la saison se termine j ai moins de salaire. Je tenterais en tous cas. Je vous donne juste un exemple de son état. Aujourd'hui mon fils a appelé sur le tel de ma femme pour l anniv de ma belle fille. Du fait que ma femme lui dise que l appel est passé par messenger alors qu' elles ne sont pas amies. Elle m a appelé direct pour me dire que ma femme lui avait pris la tête et qu elle ne nous surveillait pas. Et je me suis pris un savon comme pas possible. Donc voyiez vous pourquoi je suis très inquiet sur ce qu elle pourrait inventer. Merci encore a vous de me consacrer autant de temps.
Répondre
sophiag 37774Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 octobre 2017 Dernière intervention - 20 sept. 2017 à 20:32
Alors, faites une attestation de l’intérim à verser à vos pièces , meme pour le médiateur, que votre emploi est précaire et que ce genre de mission est occasionnelle
Dans ce cas, proposez moins d'augmentation

Pour le reste , refusez toutes les communications verbales et ne préférez que les écrits

Elle ne peut pas faire sa loi, vous avez un jugement, vous l'appliquez à la LETTRE, virgule pres
Répondre
domissa 18Messages postés mardi 18 juin 2013Date d'inscription 21 septembre 2017 Dernière intervention - 21 sept. 2017 à 10:38
Merci profondément pour tous vos conseils. Cordialement domissa
Répondre
sophiag 37774Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 octobre 2017 Dernière intervention - 21 sept. 2017 à 12:04
de rien, bonne continuation
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une