Eclaircissement sur une amende [Résolu]

nantes44 - 21 sept. 2017 à 07:54 - Dernière réponse : gt.55 3674 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 21 sept. 2017 à 09:36
Bonjour,
etant en vacances a nantes j ai pris une amende parceque j avais oublier se composter le ticket et j avais le recipissé de l achat du ticket avec l heure et le jour de mon achat du ticket.est ce que cela est normal
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
celestedu35 2343 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - 21 sept. 2017 à 08:51
+1
Utile
bonjour oui tout a fait vous deviez valider votre ticket en le compostant
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de celestedu35
dna.factory 15352 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 21 sept. 2017 à 09:31
+1
Utile
Tant que vous ne compostez pas votre ticket, vous pouvez le réutiliser une prochaine fois.

Votre argumentaire peut s'utiliser de la façon suivante :
Premier voyage, vous payez avec un reçu, ne compostez pas, en cas de controle, utilisez le réçu comme preuve que vous avez payé le ticket pour ce voyage là.
Deuxième voyage, vous utilisez le même ticket en le compostant cette fois ci, en cas de controle vous êtes en regle.
Top efficacité : deux voyage : un seul ticket 50% d'économie....

A votre avis, pourquoi il faut composter les tickets.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de dna.factory
gt.55 3674 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 21 sept. 2017 à 09:36
+1
Utile
Bonjour,

C'est d'ailleurs toujours précisé noir sur blanc dans les conditions d'utilisation : pour être valable, le ticket doit être composté !
Pas composté, pas valide, amende.......

Cdt
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de gt.55
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une