Pensions de réversion [Résolu]

Lizzy - 26 sept. 2017 à 15:38 - Dernière réponse :  Lizzy
- 16 oct. 2017 à 08:04
Bonjour,
Une seule veuve ;deux epoux décédés
- le Second mari salarié du privé, décédé en l,an 2006
- Le premier mari, fonctionnaire retraité vient de décéder en 2017 sans laisser de conjoint ni d'enfant issus de ce second mariage;
la double veuve n'est ni remariee, ni pacsee ni en couple
Elle perçoit une pension de réversion très minime de son second epoux (ex salarié du privé)décédé en 2006
Sa situation lui permet elle de beneficier de la pension de réversion de son ex mari fonctionnaire décédé en 2017, pension plus conséquente?
Merci de votre réponse
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
jodelariege 741 Messages postés jeudi 18 février 2016Date d'inscription 18 octobre 2017 Dernière intervention - Modifié par jodelariege le 26/09/2017 à 19:38
0
Utile
1
bonjour si elle reste seule elle peut bénéficier de la pension de réversion du défunt mari fonctionnaire ainsi que celle du défunt mari du privé
pour la pension publique il n'y a pas de plafond de ressources mais une interdiction de revivre en couple
pour la pension privée autorisation de vivre en couple mais il y a un plafond de ressources à respecter :elle ne doit pas recevoir seule plus de 1691 euros par mois tous revenus pris en compte
donc la pension de réversion du publique ne posera aucun problème ,par contre elle peut avoir des problèmes avec la pension du privé...
après si la pension du publique + ces propres revenus dépassent largement 1691 euros la pension du privé ne manquera pas trop surtout si elle est déjà minime...
Merci pour toutes ces précisions. La veuve n,est pas de nouvelle en couple : mais des informations contraires lui avaient été données. Cordialement
Commenter la réponse de jodelariege
0
Utile
Bonjour, merci à jodelariege mais il apparaît que sa réponse est erronée et meme fausse a preuve du contraire.
En effet, la personne concernée a reçu une réponse négative suite au depot de sa demande de réversion de la pension de son ex mari fonctionnaire décédé après le second mari salarié du privé.
L'article des pensions civils et militaires précisant que si la veuve perçoit déjà la réversion de pension de son défunt second mari -du privé donc- elle ne peut prétendre à la pension de réversion de son premier epoux fonctionnaire, même si celui ci ne laisse aucun ayant droit et qu'elle ne soit pas en couple.
Si jodelariege a des infos contraires -notamment la possibilité de renoncer à la réversion du privé pour obtenir celle de la fonction publique plus avantageuse- d'avance merci de les communiquer avec textes à l'appui.cordialement
Commenter la réponse de Lizzy
jodelariege 741 Messages postés jeudi 18 février 2016Date d'inscription 18 octobre 2017 Dernière intervention - 11 oct. 2017 à 08:46
0
Utile
bonjour vous avez tout à fait raison , j'accepte mon erreur et d'apprendre quelque chose ce matin:je vous en remercie de bon cœur..
https://www.prefon-retraite.fr/public/Actualites/Pensions-de-reversion-des-fonctionnaires-quels-sont-vos-droits/(language)/fre-FR
cependant à la lecture de cet article il parait que le" conjoint survivant doit choisir entre les deux pensions de réversion" donc il semblerait que la veuve en question peut choisir la pension "publique" plus conséquente...
Commenter la réponse de jodelariege
0
Utile
Merci. Je vais aller voir sur le site que vous indiquez avant , éventuellement, conseiller a l'intéressée de poser une question à un médiateur de la république. Il semble en effet curieux qu'il ne soit pas mentionné la possibilité de renoncer à quelques euros de pension de réversion émanent d'un retraité du RSI -soumis par ailleurs à de drastiques conditions- pour éventuellement percevoir la réversion du défunt retraité fonctionnaire dont, qui plus est, la vie en couple a été plus longue avec enfants communs!!!
Commenter la réponse de Lizzy
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une