Signaler

Inquiète [Résolu]

Posez votre question Cerise - Dernière réponse le 26 sept. 2017 à 19:30 par Cerisegriott
Bonjour,
Je suis née le 1er Novembre 1959 (58 ans)et travaille depuis mars 1976, je suis restée 3 ans au chômage mais n'est pas eu d'autre interruption de carrière, j'ai 2 enfants
à la date du 31/12/2016 mon relevé de carrière indique 155 Trimestres , .Etant en arrêt maladie pour dépression depuis 3 semaines mon médecin me dit que ce sera long au moins 6mois car épuisement professionnel.
J'ai l'intention de partir pour carrière longue et je crains que mes trimestres soient insuffisants pour partir en retraite anticipée à 60 ans si je suis arrêté plus de 6mois .
Qu'en sera t'il si je dois rester en arrêt maladie 6mois où plus
Je m'inquiètes
Utile
+1
plus moins
Bonjour,
Pendant l'arrêt de travail, le cotisations de retraite continuent avec les IJ. Demandez des détails à la caisse de retraite.
cristali 11554Messages postés samedi 1 septembre 2007Date d'inscription 8 octobre 2017 Dernière intervention - 26 sept. 2017 à 19:11
bonjour, si vous n'êtes en arrêt que depuis 3 semaines, vos 4 trimestres pour 2017 sont déjà acquis par le travail (6000 euros de salaire brut).
même si vous ne retravaillé pas cette année, ça ne vous enlèvera rien et pour 2018, si vous ne travaillez pas de l'année, vous aurez quand même 4 trimestres pour la maladie.
en résumé , point de vue trimestres, vous êtes tranquille jusqu'à fin 2018.
bon rétablissement tout de même.
Répondre
Cerisegriott- 26 sept. 2017 à 19:30
Merci beaucoup de vos réponses rapides, je vous suis trés reconnaissante .
Bonne soirée
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une