Boules de billard en ivoire [Résolu]

chapbouc - 9 oct. 2017 à 18:01 - Dernière réponse : Piniouf 75 1345 Messages postés mercredi 17 octobre 2012Date d'inscription 10 octobre 2017 Dernière intervention
- 9 oct. 2017 à 18:41
Bonjour,
j' ai reçu de mon père un très vieux billard Français avec des boules de billard en ivoire .
Mon père a acheté cette antiquité a un particulier au début des années 80 . Je n' ai aucun papier si ce n' est la marque du billard qui existe toujours , mais cela ne prouve pas l' origine et la date des boules .
Puis je revendre ces boules , si non comment puis je les déclarer en bonne et due forme ?
Merci pour votre retour
Salutations
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
celestedu35 2343 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par celestedu35 le 9/10/2017 à 18:19
0
Utile
bonsoir , attention la vente d'Ivoire est très très règlementée , et avant ce serait peut être intéressant de faire faire une expertise afin de déterminer la provenance et l'âge de ce que vous possédez là pour savoir si c'est effectivement envisageable de revendre , voir l'arrêté de mai 2017 http://www.conseildesventes.fr/sites/default/files/arrete_modificatif_4_05_2017_interdiction_commerce_ivoire.pdf
http://www.conseildesventes.fr/sites/default/files/actu_commerce_ivoire_2017.pdf
Commenter la réponse de celestedu35
0
Utile
2
Bonsoir,
merci pour vos informations. Les 3 boules en ma possession font plus de 200 gr , a qui dois je m' adresser sur la region de Lyon pour faire un expertise et obtenir un certificat ??

Salutations
celestedu35 2343 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - 9 oct. 2017 à 18:40
Piniouf 75 1345 Messages postés mercredi 17 octobre 2012Date d'inscription 10 octobre 2017 Dernière intervention - 9 oct. 2017 à 18:41
Une salle des ventes ou antiquaire pour expertise.
Commenter la réponse de chapbouc
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une