Signaler

Preparation a l'audience au JAF [Résolu]

Posez votre question celirefa - Dernière réponse le 10 oct. 2017 à 11:57 par Poisson92100
BOnjour,

J’ai recu la convocation en mediation familiale suite à ma demande auprès du JAF concernant mon fils et je me suis présentée la semaine dernière dans l’espoir d’avoir une aide exterieure pour discuter avec le père de mon fils car le dialogue est rompu.
Il ne s’est pas présenté a la réunion et cela faisait 3 semaines que je n’avais plus de ses nouvelles ... dailleurs il n’y avait personne du service de médiation non plus .
Aujourd’hui je suis dans l’attente de l’audience . Depuis des mois jessai d’éviter le conflit concernant les modalités de garde. Mon fils en souffre beaucoup car son père qui n’a jamais sollicité de droit d’hébergement (ni de week end, ni de vacances ) en 9 ans et aujourdhui il met une grande pression sur lui pour qu’il reste dormir chez lui à la carte et à sa convenance , a la dernière minute sans tenir compte de l’équilibre de l’enfant et des perturbations . Mon fils a été suivi toute l’année dernière par un pédopsychiatre pour des angoisses importantes et des problèmes à l’école.
Utile
+0
plus moins
bonjour
Que faire ?
Avez vous accepté à titre d'essais une nuit chez le père ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
non ? ni accepté ni proposé ?

il n'est pas question de faire à la carte pour un gamin de 9 ans mais tous les juges estimeront qu'il est de l'intérêt de l'enfant de voir ses deux parents et que toute obstruction de votre part n'est pas bonne

Le suivit psy et les perturbations alors que pendant l'année passée il ne voyait pas le père c'est mauvais pour vous ! S'il est perturbé en ne voyant que vous vous etes une des causes des perturbations !

donc
1) prendre un calmant et appeler le père pour proposer
2) le WE venu calmez vos craintes avec 10 calmants (!) et ne pas angoisser l'enfant par votre attitude avant (idéalement apporter l'enfant chez un tier ou le père le récupéra)


et la vous aurez des arguments face au jaf car si :
- pas de pb particulier donc un accord est possible
- de vrais pb...vous parlerez de faits et ne passerez pas pour une mère trop possessive ou autre


bonne chance
celirefa- 10 oct. 2017 à 11:53
Merci de votre message lenfant a passé a plusieurs reprises des nuits chez son père . Nous l'y avons même forcé pensant que ca s'arrangerai . je demande un dialogue et une organisation pour cela soit progressif et dans de bonnes conditions . mais si personne ne veut poser les choses et s'engager dans une régularité c'est difficile et source de perturbation.....
Répondre
Poisson92100 20910Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 23 novembre 2017 Dernière intervention - 10 oct. 2017 à 11:57
donc vous parlez de nuits tels qu'elles se sont passé et non tels que vous craignez donc c'est TBien

A partir de 10 ans l'enfant peut être entendu lui aussi et si le juge l'estime assez mur 9 ans envisageable

Restez posé, ne dite pas non à tout mais maintenez que cela doit être planifié et pas à la carte

que le père prenne l'enfant à la sortie de l'école est une proposition intelligente car cela évite le contact avec la mère (toujours sources de perturbation au moment de la "séparation")
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une