Véhicule vandalisé

Bob69000 1 Messages postés mardi 10 octobre 2017Date d'inscription 10 octobre 2017 Dernière intervention - 10 oct. 2017 à 21:26 - Dernière réponse :  clebreton
- 13 oct. 2017 à 08:14
Bonjour
j'ai été victime de vandalisme sur mon véhicule qui a été rayé et le pare brise brisé.
Il etait garé dans mon parking qui est un parking collectif souterrain normalement fermé par un portail électrique
Je dis normalement car j'ai constaté que la porte ne fonctionne plus et reste ouverte
J'ai contacté mon assurance (direct assurance) et l'on m'annonce qu'étant donné que la personne qui l'a vandalisé n'est pas connu, je suis 50% responsable et je dois donc m'affranchir d'une franchise de près de 500€ (clause du contrat)
Ma question est, est ce que du fait que le portail de la résidence ne fonctionnait pas le jour des faits, la residence (peut être le syndic) peut etre tenu responsable du sinistre, et donc de ma franchise

Merci d'avance de vos reponse et de votre aide
Afficher la suite 
1Messages postés mardi 10 octobre 2017Date d'inscription 10 octobre 2017 Dernière intervention

5 réponses

Répondre au sujet
celestedu35 2343 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - 10 oct. 2017 à 21:56
0
Utile
1
bonsoir , aviez vous informé le syndic du disfonctionnement de cette porte ?
Bonsoir, non puisque je ne le savais pas avant, j'ai decouvert ma voiture vandalisé et le portail en panne en même temps, c'est arrivé le même jour
Commenter la réponse de celestedu35
clebreton - 11 oct. 2017 à 08:52
0
Utile
2
Vous n'êtes en rien 50% responsable du dommage, je ne sais pas où ils ont été cherché ça...
Il n'y a pas de tiers identifié, la franchise est à votre charge c'est normal mais rien à voir.
Votre assureur peut mettre en cause le syndic pour tenter d'obtenir remboursement de votre franchise.
Bonjour, selon vous est ce a l'assureur de demander un remboursement de la franchise au syndic ou a moi?
c'est à votre assureur de faire le nécessaire
Commenter la réponse de clebreton
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une