Acquisition des espaces communs

Juin11 1 Messages postés mercredi 11 octobre 2017Date d'inscription 11 octobre 2017 Dernière intervention - 11 oct. 2017 à 05:53 - Dernière réponse :  Juin11
- 11 oct. 2017 à 09:40
Bonjour Madame, bonjour Monsieur,
Je suis propriétaire d’une parcelle dans un lotissement de 63 lots.
Ce lotissement a été réalisé en 1982. Le lotisseur est une société anonyme créée pour lotir. La société est immatriculée le 04/12/1979 et radiée le 07/02/1990. La rétrocession des espaces communs et de la voirie n’a pas été effectuée.
Faisant suites à des recherches effectuées sur la documentation foncière du lotissement, il apparaît que 3 parcelles (espaces verts et voirie) n’ont fait l’objet d’aucune rétrocession vers l’ASL et le propriétaire est toujours la société qui ne figure plus au Registre du Commerce.
L’ASL veut reprendre ses espaces communs et sa voirie qu’elle entretient depuis 33 ans. Je vous prie de bien vouloir m’indiquer la marche à suivre pour obtenir satisfaction.
Je vous remercie et vous prie d’accepter mes salutations.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
rambouillet41 2093 Messages postés mercredi 27 janvier 2016Date d'inscription 13 décembre 2017 Dernière intervention - 11 oct. 2017 à 07:42
0
Utile
Bonjour,

Cette société, bien que n'étant plus inscrite au RC, existe-t-elle toujours, dans le sens où a-telle eté dissoute totalement ? En effet, elle a toujours un actif à ce que vous expliquez ou bien la démarche administrative de transfert de cet actif vers quelqu'un d'autre n'a pas été faite.

Attention : souvent ces lots ne sont pas la propriété du promoteur, mais d'une société intermédiaire mise en place pour cette opération là. Pour un lotissement à coté, ce sera une autre société.

Perso, je pense qu'un passage par un notaire serait le plus efficace.... peut-être que passés 30 ans ces lots tombent automatiquement dans votre escarcelle, mais il faut qu'une autorité le dise....
Commenter la réponse de rambouillet41
0
Utile
Bonjour,
merci de votre réponse rapide.
Je vais donc me rapprocher du notaire (du moins son successeur) qui a établi pour le lotisseur de l'époque les actes de vente et statuts de l'ASL.
Je vous souhaite une agréable journée.
Commenter la réponse de Juin11
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une