Signaler

Destiner un bien immobilier à ma soeur et ses héritiers

Posez votre question EmilieCorail - Dernière réponse le 13 oct. 2017 à 09:22 par faraeng
Bonjour,


Je me demandais comment faire pour qu'en cas de décès et si je n'ai pas d'enfant(s), mon logement aille directement à ma sœur (ou ses enfants) à mon décès.

Mes parents divorcés (pas encore retraités) et qui ne supportent pas sont d'accord mais il faudrait que je puisse faire quelque chose sur le plan administratif. je ne souhaite pas encore donner la nu-propriété car je peux aussi bien mourir demain que dans 50 ans, je pourrais donc vendre le bien si des soucis financiers m'y obligent. Étant donné que je n'ai que 32 ans, je souhaite quand même préparer les choses. Je sais qu'il y a des parts réservataires pour les parents mais eux refuseront de partager un bien ensemble.

Si vous aviez un retour d'expérience ou un avis, cela m'intéresse.
Utile
+0
plus moins
Sans conjoint ni enfant, vous n'avez pas d'héritier réservataire. Les parents ne sont pas réservataires.

Vous pouvez donc rédiger un testament compétent bon vous semble.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Étant donné que je n'ai que 32 ans,
Il n'y a pas d'âge minimum à partir duquel il est possible de faire son testament ni un âge limite pour ne plus rien faire.

Même à votre âge, un testament n'est pas inutile, sachant par ailleurs que jusqu'à la fin de vos jours vous avez toujours la possibilité de le révoquer ou d'en changer les dispositions par un autre testament.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Sans enfants, vous pouvez désigner qui vous voulez pour hériter de vous, je n’ai rien à ajouter là dessus aux réponses déjà données (sinon que vos parents disposent effectivement d'un droit de retour si votre logement vous vient d'eux, vous ne le précisez pas).
Intégrez tout de même à votre réflexion le coût fiscal de votre choix pour vos héritiers: si vous désignez vos parents (ou seulement l’un d’entre eux), aux conditions actuelles, il bénéficieront d’un abattement de 100 000 € puis paieront un taux graduel qui commence à 5%. Votre sœur : un abattement de 15 932 € puis un taux graduel qui commence à 35%. Vos neveux : un abattement de 7 967 €, puis un taux de 55%.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une