Signaler

Je veux refuser un colis expédié en recommandé

Posez votre question middlefree 7Messages postés jeudi 12 novembre 2015Date d'inscription 12 octobre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 13 oct. 2017 à 20:30 par anemonedemer
Bonjour*

Nos parents sont décédés dans un accident et la succession est chez le notaire. Nous sommes cinq enfants. La maison de nos parents a été fermée à clés et ce n'est qu'un de nos frères Lionel qui détient les clés. Nous attendons qu'ils veuillent bien nous avertir quand il va dans cette maison mais il y va tout seul. Comme mon autre frère Alain s'est fâché et Lionel lui a envoyé les clés par lettre recommandée. Mais Alain est comme nous il ne veut pas des clés simplement la présence de Lionel pour partager les affaires de nos parents. Aussi Alain a refusé le recommandé qui contenait les clés car il ne veut pas aller dans cette maison sans les autres. A-t-il le droit de refuser le recommandé ?

Merci.
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Chacun est libre de recevoir ou de refuser un recommandé.
Votre litige va nécessiter des efforts de chacun, bon courage.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Vous devriez demander au notaire de faire un inventaire des biens qui sont dans la maison, en fait il faudrait remettre les clés au notaire.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour anemonedemer merci pour votre réponse.
L'inventaire avec un notaire a bien été fait mais que sur des meubles, le reste a été mentionné comme "sans valeur". Le notaire a refusé de se charger des clés.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Très bien, donc les autres éléments ont une valeur uniquement sentimentale.
Ce ne sera pas plus facile, évidemment. Bon courage à vous.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une